Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Rencontre avec une femme russe : vous rendre sur place ou la faire venir ? femme russe à l'aéroport

Rencontre avec une femme russe : vous rendre sur place ou la faire venir ?

23 septembre 2018

Il y a déjà quinze jours Antoine Monnier annonçait dans un live du dimanche que l’Agence CQMI avait désormais un nouveau partenaire en Russie et que bientôt environ 200 nouveaux profils seraient inscrits dans les listes des adhérentes. C’est une petite révolution dans le sein de l’agence qui jusqu’à présent travaillait surtout en Ukraine, avec une riche expérience d’organisation des groupes, des assistantes CQMI en passe de devenir légendaires et des réussites dont nous ne sommes pas peu fiers. Antoine nous annonçait que ce partenaire proposait donc des profils de femmes originaires de toute la Russie, que ces femmes s’acquittaient d’un droit d’entrée d’une centaine d’euros et qu’il était proposé de faire venir ses femmes à votre rencontre si vous le désiriez ou non. Dans la tradition du CQMI, nous faisons toujours l’inverse, à savoir que nous guidons les adhérents vers leurs rencontres dans le pays d’origine des prétendantes. Mais alors, pour la Russie, ne serait-il pas mieux de faire venir ces femmes auprès de vous ?

C’est là en effet une tentation importante, tout en gardant à l’esprit que la Russie n’a aucun accord de circulation libre des touristes avec les pays de l’Union européenne et de l’espace Schengen. Que cela soit vous, ou votre prétendante, il faudra donc en passer par des étapes parfois un peu compliquées pour obtenir un visa et enfin pourvoir vous rendre en Russie pour vous, ou dans votre pays européen pour elle. L’absence de régime commun des visas entre la Russie et l’UE, est une petite barrière qui n’est pas insurmontable. Dans les faits, vous pouvez sans problème réaliser ces visas soit en direct auprès d’un consulat de Russie, à Paris, Lyon, Marseille, Strasbourg, Genève ou Bruxelles, ou vous offrir les services d’une agence privée de réalisation des visas. La première solution vous demandera du temps, un peu d’argent (moins de 100 euros), un passeport bien sûr valide, des photos, une garantie d’assurance, et de vous déplacer au moins deux fois sur place. La seconde solution vous demandera les mêmes choses, moins de temps et de stress et une somme d’environ 200 euros par visa de tourisme. Il existe des agences un peu partout en France, mais principalement basées dans les grandes villes, nous citons souvent une agence que nous avons souvent utilisée, à savoir Lyon Visa Service, et certains de nos clients ont utilisé l’agence Action Visa mais il en existe beaucoup d’autres bien sûr.

Les services pour la Russie de Lyon Visa Service

Les services d'Action Visa, une agence apparemment basée dans la région parisienne

Avoir conscience de votre démarche.

Avant de vous lancer dans l’aventure de la rencontre, d’une ou plusieurs femmes russes afin de découvrir votre future épouse, vous aurez conscience de votre propre démarche. C’est peut-être durant ces quelques heures capitales, que votre avenir se jouera, que vous continuerez votre chemin avec cette ou l’une de ces femmes que vous souhaitez rencontrer. Ne prenez donc pas à la légère cette première rencontre, ou ces rencontres si vous usez des forfaits 3 rencontres, et 8 rencontres de l’Agence CQMI. Vous vous demanderez ce qui compte le plus pour vous, et vous veillerez à vous rendre aux rendez-vous dans la sérénité, le calme, et surtout en vous étant un minimum préparé. Pour l’heure vous devez prendre conscience également qu’il est très important que cela soit VOUS, qui vous vous déplaciez pour la première rencontre dans le pays de votre possible future femme. La première des raisons est d’abord le fait que dans 95 % des cas, pour ne pas dire dans 99 % des cas, votre future épousée sera celle qui fera le pas de l’émigration. Vous auriez tort de manquer l’occasion de la découvrir dans son univers à elle, dans son entourage, de découvrir sans doute sa famille, ses amis, sa ville. Il se pourrait bien que les occasions futures soient plus rares, et vous découvrirez que vous aurez aussi intérêt à vous déplacer pour vous placer en bonne position, dans une position d’observation optimale.

En effet, si vous ne connaissez pas la Russie, tout comme d’ailleurs l’Ukraine ; le conseil vaut aussi pour les rencontres dans ce pays ; votre voyage vous servira à prendre la mesure du monde slave et russe, de l’ambiance, de la région ou ville d’origine de votre ou vos prétendantes. Cette position de force sera également aussi une faiblesse, car vous ne serez pas dans votre zone de confort, dans votre univers, mais elle le sera. C’est cependant une situation très intéressante pour découvrir qui sont vos prétendantes. Les femmes qui devront attirer votre attention, seront celles qui auront conscience justement de votre faiblesse, celle qui se pencheront sur vous en tentant de vous guider, de vous expliquer, de vous montrer. Il est évident que les femmes qui resteront froides, en retrait ou seulement intéressées de leurs personnes, ne seront jamais en capacité de vous apporter l’amour que logiquement vous recherchez. C’est dans la première demi-heure que déjà votre cœur et votre esprit auront parlé. En vous déplaçant le premier, vous ferez aussi un geste très important, à savoir le premier pas. Ne prenez pas à la légère ce fait, en vous plaçant en infériorité dès la première rencontre, à savoir en accueillant votre prétendante dans votre pays, vous serez déjà en difficulté. Sans comprendre son monde, sans y avoir jamais été, vous aurez du mal à saisir des pans entiers de sa personnalité. Par ailleurs en montrant votre intérêt en finançant ce premier voyage auprès d’elle, vous montrerez votre capacité à être audacieux, à désirer soulever des montagnes pour elle. N’oubliez pas par ailleurs que ce sera elle qui devra par la suite s’expatrier dans votre pays… et très logiquement, après votre venue à une ou plusieurs reprises, elle devra à son tour faire le pas de vous rendre cette visite pour vérifier, qu’elle sera capable de vous aimer en s’acclimatant à votre monde.

 

Ne pas ignorer les dangers des croqueuses de diamants. 

La croqueuse de diamants est un scammer à l’amour très répandu en Ukraine, mais aussi en Russie. Son but est d’avoir des vacances gratuites en faisant croire de son intérêt pour des hommes européens (et pourquoi pas en découvrir un plein aux as !), et de recevoir un maximum de cadeaux et d’avantages divers. Comme Antoine Monnier l’a précisé, dans le cas de notre nouveau partenaire en Russie, les prétendantes payent un droit d’entrée qui est d’environ 100 euros. C’est une garantie pour éliminer les scammers des plus bas étages, qui hantent beaucoup des sites de rencontre connus et font pas mal de ravages. Mais qu’est-ce que 100 euros en échange d’un ou plusieurs voyages en France ou en Suisse ? De cadeaux divers, de parfums onéreux ou de bijoux ? Ces croqueuses de diamants sont vénales et souvent pressées. Elles chercheront à découvrir des hommes manipulables qui aligneront vite l’argent et les cadeaux et les inviteront sans tarder dans leur pays. Votre décision de venir la voir, alors que l’agence interdit aux prétendantes de demander des cadeaux, sera une puissante protection de départ pour vous. Sachez qu’en Russie des sites et magazines pour femmes et jeunes filles expliquent comment faire pour exploiter les rencontres d’Européens… afin d’apprendre une langue, voyager et recevoir des cadeaux. C’est donc quelque chose d’assez courant et qui s’imbrique bien dans la mentalité de certains groupes de femmes russes ou ukrainiennes. Dans cette mentalité, l’homme (quel que soit sa nationalité), doit être en possibilité de payer sans discuter ses nombreux caprices, et l’ensemble par exemple des additions de restaurants, bars ou autres sorties. Et bien sûr… votre but à vous c’est de découvrir votre femme.

 

En acceptant de faire venir en premier une femme russe à votre rencontre, même si vous pensez qu’il s’agit d’une bonne personne parce que vous communiquez avec elle depuis quelques temps, sachez que vous prenez un risque majeur. Vous n’aurez pas perdu votre temps à venir à la rencontre de votre prétendante, vous aurez certes investi de l’argent, mais c’est vous qui seriez venu « en touriste », en curieux dans son pays. Et c’est une forme de capital pour construire l’avenir avec une femme russe, vous aurez agi en homme, en galant homme, en faisant le premier pas. Dans mon cas particulier, je me rendis en Russie à la rencontre de ma future femme pas moins de 4 fois, avant seulement qu’elle me rejoigne en France et découvre enfin mon univers, mais il est vrai qu’au final, j’ai fait partie du 1 % des hommes qui se sont expatriés auprès de leur femme russe. La première rencontre en Russie est aussi nécessaire pour vous, afin de vérifier des pans entiers de son existence à elle. S’il sera normal de la rencontrer au centre-ville, de dormir dans un hôtel, la logique voudrait qu’elle vous montre son logement, vous fasse découvrir son existence, celle de son ou ses enfants si elle en a. Ce sont des petites choses vraiment essentielles pour la suite des événements. Votre flair vous montrera ce qui va bien, ce qui paraît étrange, ce qui paraît compliqué, louche voire incompatible avec vous. S’il y a des enfants, vous insisterez pour les rencontrer au moins à votre deuxième voyage, car ils joueront un rôle majeur dans votre future vie, soit comme ciment, soit comme sujet de discordes voire d’enlisement. Quant aux scammers, aux croqueuses de diamants, pour des raisons très évidentes, jamais elles ne vous feront voir leur vie privée, rencontrer leur famille, et très vite vous ressentirez des malaises par rapport à des situations fausses. Et cela… vous ne pourriez le voir et le comprendre que sur place. 

Suivez votre intuition et méfiez-vous de vos sentiments. 

N’avez-vous jamais vécu des situations où vous aviez déjà deviné la fin, qu’il y avait un problème et finalement vous vous étiez laissé conduire jusqu’à l’échec en affirmant ensuite « Je le savais ! ». Sachez que si lors d’une rencontre, d’une situation quelconque vous avez une mauvaise impression, des sensations négatives et de l’inquiétude, c’est que certainement votre intuition, votre subconscient vient de vous alerter qu’il faut cesser, partir, ou changer quelque chose à la situation présente. En allant à la rencontre d’une femme russe (ou ukrainienne), qui sera dans son univers, même si cette première rencontre se déroule dans un café, un restaurant ou un endroit public, votre prétendante se trouvera très exactement là où elle est en sécurité, dans son confort maximum. C’est justement dans cette situation que vous pourrez la voir sans fard, sans artifice. Le sentiment de contrôle qu’elle devrait en retirer est intéressant, car il vous montrera vite les petits détails qui ne trompent pas. Une femme qui passerait votre rendez-vous au téléphone, ou son téléphone à la main, ou à répondre à des personnes qu’elle peut voir tous les jours, ne vaut pas le coup que vous vous intéressiez à elle. Sollicitée dans son environnement quotidien, vous vous méfierez de vos sentiments naissants ou plutôt de la tendance primaire des hommes à penser à travers leurs yeux… sachez regarder et observer !

Si votre prétendante est attirante, que par ailleurs elle vous plaît, que vous la trouvez charmante et que de surcroît elle a abusé d’un décolleté ou d’autres artifices pour vous hypnotiser, réveillez-vous vite. Comme le dit souvent Antoine vous n’épouserez pas une photo, et comme je le dis aussi souvent, vous n’épouserez pas ni une belle poitrine, ni un visage avenant, ni un fessier qui vous laisse pantois. C’est le propre des hommes de laisser leur imagination voyager sur les corps des femmes, une grande faiblesse qui peut vous endormir au point de vous faire oublier le principal. Les plus beaux attributs d’une femme, la plus extraordinaire paire de seins, un corps que vous imagineriez déjà entre vos mains, ne doivent pas vous faire oublier que la chose la plus importante à découvrir dans une première rencontre est : la confirmation de vos affinités ainsi que le marquage des premiers points pour vous conduire à décider de vite vous revoir. Et je peux vous assurer, que quelque que soit la forme, taille et caractéristique de la poitrine de cette jeune dame, quel que soit votre degré de séduction et de vos dérives fantasmées, tout cela ne comptera pour pas grand-chose dans votre vie commune future. L’attirance physique est une chose, l’honnêteté de la démarche, le cœur, le caractère, les intérêts, opinions et mentalités sont ce qui fera ou non que vous commencerez une histoire durable et solide avec une femme russe. Les plus expérimentés d’entre vous se rappellerons que dans leur vie… rarement les femmes les plus attirantes auront été celles avec qui ils auront vécu de vraies histoires, une grande histoire de vie.

Vous l’aurez compris, qu’il s’agisse de l’Ukraine et de la Russie, nous vous recommandons vivement de faire le premier voyage vous-mêmes, de le préparer et si possible d’utiliser les services de l’Agence CQMI. Si vous pensez qu’il s’agit d’argent perdu, vous vous trompez. L’expérience de l’équipe CQMI est sans prix, tant celle d’Antoine que de Boryslava. Les assistantes du CQMI sont un atout majeur, comme l’ont déjà dit de nombreux anciens clients. Et la logistique qui peut être mise à votre service, les conseils, coachings et autres le sont également pour que vous réussissiez. Si nous n’avons pas encore de groupes russes prévus, ce temps viendra et songez que nous avons déjà sur place un correspondant, votre serviteur derrière cette plume, en capacité, par son histoire (marié avec une Russe, rencontrée par internet, vivant en Russie depuis 10 ans) de vous guider et de vous aider au mieux, pour que comme nous, vous puissiez connaître le bonheur de savoir ce qu’est… une vraie femme !

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 374 fois