Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Faut-il une assurance pour partir en Russie ou en Ukraine ? Accident de voiture

Faut-il une assurance pour partir en Russie ou en Ukraine ?

9 février 2019

Parmi les détails administratifs qui parfois sont préparatoires à un voyage en Russie, que nous parlions de passeports, de visas ou d’assurances, l’homme adhérent à notre agence matrimoniale, ou à une autre structure que la nôtre, est confronté à tout un tas de démarches administratives parfois compliquées et décourageantes. Parti pour rencontrer de belles femmes et y découvrir la leur, en Russie ou en Ukraine, ces hommes se trouvent parfois dans des difficultés pour résoudre l’ensemble des problèmes administratifs auxquels ils se retrouvent confrontés. Nous abordons aujourd’hui donc celui de l’assurance et de ses problématiques, dans les méandres compliqués des voyages et également par rapport à vos futurs déplacements, pour vous ou votre future compagne, en France, Canada, Belgique et Suisse pour les uns, en Russie et en Ukraine pour les autres. Alors que l’assureur a mauvaise réputation en France, l’assurance s’est imposée un peu partout dans la société occidentale, les gens en possèdent parfois quatre ou cinq dans un seul foyer… Il y a celles pour les enfants et les risques scolaires, celles de la maison, celle de votre voiture, celles de vos cartes bleues, celles de vos crédits bancaires… et bien d’autres. Alors pour aller en Russie ou en Ukraine, faut-il une assurance ?

Le cas de la Russie, préparation du visa.

Dans le cas de la Russie et d’un départ pour rencontrer une femme russe dans son univers, vous devrez préparer un visa avec les services dédiés de l’ambassade ou des consulats de Russie dans votre pays. Vous partirez du principe que les Canadiens sont exclus du processus (mis à part les cas particuliers d’Européens ayant émigrés et vivants au Canada), pour les raisons politiques et géopolitiques qui n’intéressent pas l’agence CQMI. Dans la plupart des cas donc, les hommes qui partiront pour la Russie seront de France, de Belgique, de Suisse, et parfois d’origines de l’Afrique du Nord, du Maghreb. Ces hommes doivent donc faire un visa et un des documents qui leur sera demandé est justement un justificatif d’assurance rapatriement, avec une couverture conséquente. Si vous avez payé votre billet d’avion avec une carte bleue VISA ou MASTERCARD (et probablement d’autres cartes bleues encore, à vous de vérifier que cela est bien compris dans celles que vous possédez), vous avez une assurance que vous payez déjà par le biais des frais de carte bancaire à votre banque (tous les mois). Dans ce cas, vous n’avez qu’à retrouver le livret qui vous a été délivré avec votre carte bleue à sa réception et trouver la page où vous aurez la procédure, ou le numéro de téléphone pour commander ce document. Vous noterez que vous devez donc déjà avoir acheté votre billet d’avion (avec ladite carte), et qu’il vous faudra attendre environ 10 à 15 jours pour le recevoir (donc un temps de latence avant d’entamer la demande de visa). Ne perdez donc pas de temps pour planifier cette demande. Votre carte bancaire vous servira donc d’assurance (elles sont très efficaces ces assurances liées aux cartes), durant tout votre séjour, durant tous vos autres séjours d’ailleurs, ou voyages, tant que vous usez donc de la carte pour vous acquitter du paiement.

À lire : Guide pour le Voyage en Russie

 

1- Est-ce que cette assurance me couvre pendant le voyage ? OUI mais souvent avec une franchise (somme tampon perdue et réglée par vous), et avec des seuils de recouvrements moyens.

 

2- Est-ce que j’ai besoin de prendre l’assurance proposée par la plateforme qui m’a vendu mon billet sur Internet ? NON, c’est une arnaque si vous avez payé avec votre carte bleue, il sera question de vous vendre quelque chose que vous avez déjà et qui fera double emploi (et pas forcément meilleure que celle attachée à votre carte).

 

3- Est-ce que j’ai besoin de prendre l’assurance proposée par l’agence de visas que j’emploie pour faire ce document pour la Russie ? NON, c’est une arnaque si vous avez payé encore une fois vos billets d’avions par votre carte bleue. OUI, si vous êtes dans l’urgence et que vous n’avez pas le temps d’attendre pour faire la démarche de demander ce document à votre banque. Dans ce cas, c’est l’agence de visas qui vous vendra ladite assurance temporaire pour votre séjour et fournira donc presque instantanément l’assurance nécessaire.

 

4- Est-ce que j’ai besoin de prendre l’assurance proposée par mon agence de voyage qui m’a vendu les billets d’avions et parfois les services hôteliers (voir tour de tourisme) ? NON, encore une fois si vous payez le tout avec votre carte bancaire, mais si vous payez par un autre moyen, du liquide, alors OUI, car dans ce cas vous n’auriez pas d’assurances. Notez que les agences de voyages sous-traitent vers des agences de visas et que donc soit elles vous demanderont votre assurance, soit elle vous en fourniront une pour satisfaire aux démarches consulaires pour le visa.

 

5- Est-ce que je suis assuré pour voyager autrement que par ma, ou mes cartes bancaires ? Peut-être, c’est à vous de le vérifier, vous aurez peut-être déjà souscrits auprès de votre ou vos assureurs une assurance de ce genre (en général plus solides que celles des cartes bancaires). Notez que vous pouvez aisément appeler vos assurances pour faire ce genre de contrats, mais qu’il y a des assureurs spécialisés pour ces problématiques des voyages. C’est le cas par exemple d’ACS, spécialiste des assurances de personnes en mobilité mondiale (expatriation ou voyage). Certains foyers ont des assurances multiples, parfois celles de votre maison ou familiales comprennent ce genre de services inclus (ce qui rend possible que vous ayez cette assurance de voyage déjà plusieurs fois… en fonction du nombre et nature de vos cartes bancaires et assurances !).

 

6- J’ai peu confiance en la petite assurance de ma carte bancaire et je voudrais un meilleur service, où puis-je le trouver ? Nous avons déjà parlé de l’exemple d’ACS, qui propose une entrée de gamme pour les voyageurs français (et du monde entier), toute destination hors France (maximum 12 mois, renouvelable), dénommée Globe Partner, avec les frais médicaux, assistance rapatriement dans le pays d’origine, responsabilité civile, individuelle accident et assurance bagages pendant le trajet aller-retour, à partir de 13 euros par semaine https://www.acs-ami.com/fr/assurance-voyage/globe-partner/ . Dans cette assurance les frais médicaux sont couverts à hauteur de 150 000 euros, sans franchise, au 1er euro et ouverte à toutes les nationalités, sans importance de lieux ou pays de résidence et donc ouvertes aussi aux Russes et Ukrainiens. A noter également que si vous voulez une assurance annulation en sus, vous devez souscrire un autre service dans ce type de formule https://www.acs-ami.com/fr/assurance-voyage/annulation-voyage-globe/ . Nous ajoutons que nous n’avons pas d’actions ou de partenariats avec cette assurance mais que nous la mettons ici à titre d’exemples, vous avez sur le marché une armada de solutions (ici par le biais de produits du groupe Allianz, énorme boutique allemande, 1er assureur européen, 4e gestionnaire d’actifs au monde https://fr.wikipedia.org/wiki/Allianz ).

nikolaev 2190940 640

 

À lire : Guide pour voyager en Ukraine

Le cas de l’Ukraine, préparation de votre voyage. 

Si vous pensez que vous n’avez pas besoin d’assurances pour venir en Ukraine, c’est tout à fait vrai… en tant que touriste, vous pouvez y mettre les pieds jusqu’à 90 jours, y entrer avec un simple passeport et visiter le pays en long, large et travers. Cependant, les accidents, les vols, les pertes de bagages, les désagréments, surtout dans le cas où vous ne feriez pas les voyages de groupe du CQMI (en mars, juin, juillet, août et novembre), que vous ne prendriez pas les services des assistantes CQMI, et que vous vous retrouverez donc seul en Ukraine, ne sont pas à exclure à 100 %. Ces choses n’arrivent pas toujours aux autres, et nous imaginons que vous avez pu le constater de vous-mêmes dans la vie. Nous vous conseillons donc d’avoir une assurance voyage, mais passons en revue les cas particuliers :

 

1- Si vous avez payé avec votre carte bancaire vos billets d’avion, reportez-vous à ce qui est dit dans la partie de l’article sur la Russie, vous n’avez pas besoin d’une assurance supplémentaire.

 

2- Si vous avez acheté vos billets d’avions via une plateforme internet, idem, ayant payé avec votre carte bancaire, vous n’aurez pas besoin d’une nouvelle assurance voyage déjà incluse dans votre carte bleue.

 

3- Si vous avez acheté vos billets et votre voyage via une agence de voyage, un Tour Operator, idem, si vous avez payé avec votre carte bancaire.

 

4- Si vous n’avez pas payé vos billets d’avion avec votre carte bancaire, ET que vous n’avez pas d’assurance voyage liée à vos autres assurances (faites les vérifications en appelant vos assureurs, ou en compulsant vos contrats), vous feriez bien d’avoir une assurance de voyage, je vous invite à lire le point 6- de la partie réservée à la Russie (ci-dessus).

 

5- Est-ce que je dois renouveler mon assurance voyage à chaque séjour ? OUI si vous avez pris des assurances temporaires, NON si vous avez ces assurances avec vos cartes bleues ou que vous avez souscrits un contrat de longue durée (en l’occurrence d’une année renouvelable très souvent).

 

J’ai rencontré une femme russe qui va venir en Europe :

Dans le cas où vos premières rencontres ont fonctionné, que vous avez des affinités avec une dame du CQMI, l’étape suivante logique sera la venue de cette femme russe dans votre pays. Ici, France, Belgique, Luxembourg, Suisse sont tous membres de l’espace Schengen, régit donc par les mêmes contraintes pour les visas. Votre future compagne aura besoin de justifier pour son visa tourisme d’une assurance Visa Schengen, comme par exemple cette dernière qui commence à 17 euros : https://www.acs-ami.com/fr/assurance-voyage/assurance-schengen-europax/ . Notez que des assurances existent en Russie bien sûr, que votre compagne pourrait trouver mieux, moins cher dans son pays, mais qu’elle devra souscrire une assurance temporaire et que la carte bleue se démocratisant en Russie, elle pourrait déjà avoir une assurance de cette sorte. Pour une femme russe, des dizaines de compagnies sont présentes sur ce marché, fonctionnant sur le principe de : un prix par jour, nombre de jours de voyage dans l’espace Schengen, fournissant après paiement un justificatif pour le centre de visa Schengen auprès duquel votre compagne russe s’adressera.

À lire : comment obtenir un Visa pour ma femme russe

 

 

J’ai rencontré une femme ukrainienne qui va venir en Europe :

Dans le cas d’une rencontre en Ukraine qui aura « matché », vous accueillerez donc une femme ukrainienne dans votre pays, or depuis 2017, un accord d’entente existe entre l’espace Schengen et l’Ukraine. Votre compagne n’a donc pas besoin de visa et pas besoin de justifier d’une assurance pour voyager en tant que touriste dans votre pays. Dans ce cas, votre (nous l’espérons) future femme peut venir avec seulement avec un passeport biométrique, ou devra faire une demande de visa dans le cas où elle n’aurait pas ce type de passeport. Dans ce cas nous conseillons simplement à votre compagne de refaire son passeport en Ukraine selon les normes actuelles biométriques. Sa problématique d’assurance ou pas, sera la même que pour vous, elle peut tenter le diable sans assurance… ou en découvrir une et vous pourriez en cas de besoin l’aider financièrement (c’est un coût assez modique).

J’ai rencontré une femme ukrainienne qui va venir dans les territoires d’Outre-Mer de la France (à savoir donc Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélémy, Guyane, Réunion, Mayotte, Nouvelle Calédonie, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et Wallis-et-Futuna).

Bien que considérés comme la France, territoire français, ces régions ou îles ne sont pas incluses dans l’espace Schengen, votre femme ukrainienne aura besoin d’un visa (qui coûte 9 euros actuellement) et elle devra justifier d’une assurance voyage (à fortiori les femmes russes aussi bien sûr).

 

J’ai rencontré une femme russe et nous allons nous marier en Europe : 

Dans les deux cas, vos femmes, donc russes ou ukrainiennes peuvent se marier sans problème dans votre pays, en France avec un simple visa tourisme pour les Russes (ce que j’ai fait avec mon épouse en 2017), mais je n’avais pas l’intention de m’installer dans la zone Schengen. Dans votre cas, vous aurez intérêt à demander un visa « fiancée » (qui coûte 35 euros) pour qu’elle puisse venir… à votre mariage et faire auparavant les démarches nécessaires, et dans ce cas-là précis, les femmes russes doivent justifier aussi d’une assurance voyage adéquate. Ce visa fiancé vous facilitera ensuite son installation définitive à vos côtés et l’administration aura donc déjà une trace de votre mariage (encore une fois pour la France).

À lire : 12 étapes pour le Mariage avec une Femme Russe

 

J’ai rencontré une femme ukrainienne ou russe et elle va venir s’installer en Europe :

Dans ce cas, vous aurez donc célébré le mariage en France, en Belgique, en Suisse ou au Luxembourg (ou en Ukraine, ou en Russie et vous l’aurez fait enregistrer dans votre pays) et votre femme donc aura des droits pour demander un visa long séjour de plus de 90 jours (qui coûte 99 euros), dénommé « installation familiale ou privée » pour motif « d’un conjoint français ». Dans ce cas précis votre épouse n’est plus « une touriste », elle est « à votre charge » et vous devriez vite la faire ajouter sur les assurances que vous avez selon les possibilités, vos moyens et vos pays (à vous de voir avec vos assurances).

 famille enfant

J’ai rencontré une femme ukrainienne ou russe et ses enfants vont venir me voir. 

S’il s’agit d’adultes, ils auront à se plier aux contraintes de leurs nationalités respectives et se procurer ou non visas et assurances. S’il s’agit d’enfants, l’affaire sera plus compliquée et impliquera nécessairement des documents notariés spéciaux signés par le père du ou desdits enfants. Les enfants sont évidemment eux aussi sujets aux contraintes de leurs nationalités distinctes, en termes de visas et d’assurances. Notez pour finir cette énumération que nombre d’assurance inclus la famille entière dans un contrat, ce sera à votre future compagne d’éclaircir cette situation (par rapport à la couverture de son ou ses enfants). Notez encore que les assurances sont légions en Occident, je veux dire que les Occidentaux sont bourrés d’assurances dans leurs poches, c’est beaucoup moins le cas des Russes et des Ukrainiens qui devront souvent avoir recours à des assurances temporaires (et donc à des courtiers leur vendant des assurances venues d’Occident).

 

Nous conseillons à tous les adhérents et adhérentes du CQMI de bien prendre en compte l’aspect assurances de votre projet, vos voyages, vos aller et retour et ne pas minorer l’aspect danger, l’aspect accident domestique bête, accident de voiture ou autre, maladie etc. Au CQMI nous n’avons eu à ce jour aucun problème de ce genre, c’est une chance, quelques adhérents malades durant leur séjour (des petits désagréments du touriste), mais rien de grave et de sérieux. Tenant toutefois à la sécurité et au confort de nos clients, adhérents et amis, nous vous invitons à vous assurer, ne serait -ce qu’au minimum pour votre propre confort, pour que l’aventure soit agréable, pour que vous puissiez rencontrer l’élue de votre cœur dans de bonnes conditions, et réussir votre projet… à deux (et non tout seul dans un hôpital sans le sou !). En touche finale sachez aussi fouiller dans les coins, comme ici avec un comparateur d’assurances (suivre personnes, puis voyage), parmi des demi-douzaines d’autres qui pourront vous aider à connaître les prix médians. Bon courage pour vos démarches !

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 130 fois