Téléphone : 514-569-6333

Téléphone : 06 15 09 43 47

Amour Russe : Réussir Fait Peur !

langue française

Les amours russes de Donald Trump et l’ingérence politique de la Russie dans les élections américaines ont-ils un lien avec la mentalité des femmes et des enfants russes ? Comme tous les matins un peu avant 8 heures j’écoute la radio dans ma voiture en accompagnant Diana, notre fille, vers sa classe d’accueil à l’École Jean-Baptiste Meilleur à Montréal. Diana est sur le siège arrière, elle écoute avec moi, elle apprend le français. Paul Arcand interroge son correspondant américain au sujet des dernières déclarations de Donald Trump notamment à propos des allégations d’ingérence de la Russie dans les affaires politiques américaines. Le journaliste déverse des mots comme, prostituées, Trump, Moscou, hôtel, Poutine et termine sa tirade avec une déclaration ampoulée : Les Russes ont maintenant des comptes à rendre. Diana écoute et parvient à capturer le mot : Les Russes. Elle me demande avec son sourire angélique dans sa langue maternelle, la langue russe : Papa, que disent-ils sur les Russes à la radio ? Stupeur, que répondre à une enfant de sept ans ? Que Donald Trump aurait couché avec des prostituées russes dans un hôtel à Moscou, piégé par les vilains espions russes ? Je pense, je réfléchis. Je réponds à Diana que le journaliste parle en bien des gens d’origine russe. Diana est rassurée…

Mais quelle est exactement la part de responsabilité des médias dans ce que vous pensez, dans vos opinions personnelles au sujet de la Russie ? Vous êtes-vous posé la question ? Jusqu’à quel point une radio, un journaliste, un homme politique, peuvent influencer vos pensées et vos actions dans une journée ordinaire ? Le journaliste qui met à la poubelle toute la nation russe, va-t-il penser aux petites filles qui parlent russe et qui ne sont pas mêlées de près ou de loin aux activités de Trump et de Poutine ? C’est une question très difficile et qui devrait faire réfléchir plus d’une personne. A l’Agence matrimoniale du CQMI, nous ne nous occupons bien sûr pas de politique, mais cette dernière s’invite souvent dans notre activité, que nous le voulions ou non. Parlons-nous de l’Ukraine que déjà la conversation devient épineuse, la guerre du Donbass divise, le Maïdan aussi, avec ses partisans fanatiques des deux côtés du conflit. Continuons-nous sur les femmes russes qu’immanquablement la discussion s’installera sur le président Poutine, avec tous les stéréotypes russes, vous voilà donc bientôt entouré de bouteilles de vodkas, de femmes plantureuses faciles et aux seins débordants des corsages, ou pire encore les tueurs, la Mafia et le communisme deviennent des invités de la conversation.

Devrions-nous toujours penser que la Russie est habitée que par un président, ou par l’infime minorité d’opposants qui feraient scandales en Occident, sans parler bien sûr de l’Ukraine, de la Biélorussie ou de la Moldavie ! Parlerons-nous des défilés et parades aux flambeaux aux cris étranges scandés en ukrainien ou en letton ? Continuerons-nous dans ces voies tortueuses alors que les peuples slaves, comme le peuple français, n’ont que peu en commun avec le président de la République, les politiciens corrompus français, les hommes d’affaires mouillés avec de sombres personnages, est-ce que le peuple français se résume aux clochards de la ville de Paris, à la mafia de Marseille ou de l’île de Corse… Est-ce que le Français lambda peut-être réduit à un participant de la Gay Parade ou au contraire à un opposant désigné comme homophobe ? Est-ce que tous les jeunes de France sont des écervelés brûlant des voitures dans les banlieues et le pays est-il seulement à l’image de politiciens traumatisés par la justice française… tels que Bernard Tapie ou de Jérôme Cahuzac ? Faut-il vraiment croire que la France n’est que celles d’hommes sales, chauvins, couchant avec toutes les femmes qui passent à leur portée jusqu’à leurs propres belles-sœurs comme les stéréotypes francophobes le disent dans le monde ?

Alors passons sur ce coup de gueule poussé par Antoine Monnier, mais aussi par l’équipe de l’Agence matrimoniale CQMI, car après cette entrée en matière nous aborderons donc les annonces de couples et amours russes du CQMI :

  • Irina et Jean ont passé les fêtes de fin d’année ensemble,
  • Tatiana et David ont aussi passé les fêtes de Noël ensemble à Montréal.

Nous passerons ensuite aux réponses aux questions de nos fidèles lecteur et auditeurs de l’Agence matrimoniale CQMI. Parmi elles, nous avons choisi en premier lieu :

Question 1. Pouvons-nous parler des différences entre les femmes russes, roumaines, moldaves, ukrainiennes, lituaniennes ?

Vous pourrez découvrir les sections associées sur notre site internet : https://www.cqmi.ca/fr/les-femmes-slaves . Vous pourrez sans doute mieux appréhender certaines interrogations de ce genre en vous penchant sur d’autres témoignages : Écoutez le reportage de Nadia Comaneci, cette gymnaste roumaine qui a tout gagné en gymnastique lors des jeux olympiques de Montréal, une superbe histoire radiophonique.

Question 2. L’argent et les femmes ukrainiennes.

Cette question vous intéresse ? Il y en a d’autres du type : combien gagnent les femmes ukrainiennes ? Alors vous préférerez certaines de nos vidéos parmi lesquelles la vidéo associée Votre salaire n’a aucun impact sur vos chances de réussite , ou même encore La vidéo de Marina qui aborde la question des salaires . A propos de la question des retraites et des avantages sociaux en général, vous devez d’abord vous rendre compte que ces avantages sont inexistants dans un pays tel que l’Ukraine et très faibles dans un pays comme la Russie. Quant aux retraites, elles sont également très faibles et focalisent tant en Russie qu’en Ukraine, la colère populaire de l’immense majorité. Si les médecins, ou les militaires, pour ne pas citer les professeurs d’université ou de l’enseignement secondaire ont d’excellentes retraites (même s’ils n’en ont pas conscience) en France, en Belgique ou au Canada, ces métiers sont parmi les plus petits salaires, parmi les plus exigeants au niveau des études, dans des pays comme l’Ukraine et la Russie, ces métiers très dévalorisés font même l’objet d’un retour en gratitude et reconnaissance pour ainsi dire presque nul.

Article sur le rapport des femmes russes avec votre argent

Question 3. Le mariage d’une femme russe ou avec une femme russe. 

Nous comprenons parfaitement à l’Agence matrimoniale du CQMI que des hommes ne souhaiteraient pas se marier. C’est un grand classique. Regardez la vidéo de Michel et Svetlana, dans laquelle Michel parle de ces différents voyages en Ukraine et sur le fait que c’est important de prendre son temps. Le mariage, est-ce réellement obligatoire ? Oui et non. Avec un visa touristique vous avez la possibilité de prendre du temps pour prendre votre décision, et encore plus avec l’ouverture de la zone Schengen pour l’Ukraine. Nous avons également Une vidéo a été spécialement préparée pour parler de la question du mariage avec une femme russe.

7 raisons pour épouser une femme russe

7 raisons de laisser vos complexes pour épouser une femme à l’Est

woman 837156 640

Question 4. Les différences d’âge entre un homme et une femme russe ou ukrainienne.

Jusqu’à quelle différence d’âge un client peut-il aller ? C’est une question qui semble ULTRA importante pour vous. Vous avez vu la vidéo de Violeta qui indique ne pas avoir de limite d’âge. Est-ce le cas de toutes les filles en Ukraine ? Certainement pas. Une différence acceptable se situe selon nous autour de 10-15 ans d’écart. Cependant, il y a des particularités inhérentes à toutes les femmes, à leurs vécus, à leur entourage familial. Une zone de succès plus cohérente encore se trouve entre 4 et 10 ans de différence, car de cette façon les futurs amoureux seront issus du même monde, de la même génération, d’un socle commun d’événements internationaux, d’une culture mondiale commune et partagée, même avec le fossé civilisationnel. Toutefois, plus l’homme est âgé et plus cette différence peut augmenter. On voit parfois des femmes qui acceptent jusqu’à 30 ans d’écart avec un homme, mais les dangers sont très grands d’échecs, de raisons cachées et peu glorieuses, de relations faussées, aussi nous recommandons surtout à nos adhérents et adhérentes de rester logiques avec eux-mêmes, avec ce qu’ils sont et ce qu’ils peuvent apporter à leur compagnon ou compagne.

Question 5. Les arnaques à la Charmdate ou Anastasia dating.

 L’article écrit par Louis vous a fait réagir car Louis n’est pas le seul à s’être fait prendre. Beaucoup d’entre vous m’ont écrit pour me raconter leur histoire d’escroquerie dans laquelle une femme russe ou ukrainienne a brisé leur cœur. En approfondissant les discussions avec certaines personnes, j’ai fait une découverte à titre personnel. Et si en fait certains hommes se laissent délibérément arnaquer sur des sites de rencontre peu honnête ? Vous pourrez aussi regarder différents matériels vidéos, comme cette Vidéo explicative sur les arnaques , ou encore celui sur Une agence matrimoniale en France se faisant passer pour un service de lutte contre les arnaqueuses tout en escroquant ses clients . Depuis quelques mois déjà, nous avons renoncé à nous engager plus en avant sur la voie d’un bras de fer avec ces agences surfant sur un business frauduleux, n’ayant ni conscience, sans foi ni loi, mais nous espérons vraiment que ceux qui s’engageront dans la recherche d’une épouse slave, d’une compagne de l’Europe de l’Est feront jouer leur bon sens, leur intuition, une certaine prudence tout en ayant conscience que comme pour l’image de la Russie ou de l’Ukraine, il existe des centaines de milliers de femmes ukrainiennes et russes qui attendent l’homme de leur vie, qui sont honnêtes, intelligentes, courageuses et décidées.

Alors réussir dans la rencontre d’une femme ukrainienne ou russe, connaître ce que c’est que l’amour russe, est-il un défi qui fait peur ! Peut-on parler d’une certaine peur, de la peur de réussir et de vous marier avec une femme russe ? Finalement le plus terrifiant n’est-il pas de se retrouver face à une situation où vous allez réellement rencontrer une femme slave sincère et motivée pour fonder une relation durable ? C’est la question que je vous pose en dernière partie de vidéo. Que vaut-il mieux ? Rester là où vous vous trouvez, dans votre univers familier, dans votre zone de confort, mais seul et sans espoir de rencontrer autre chose que des femmes trimbalant derrière elle des dizaines de gamelles du vieil occident ? Ou finalement choisir d’avancer vers la lumière et vous dire que l’on ne vit qu’une seule et unique vie, et que cette dernière peut filer comme une étoile filante… Saurez-vous vaincre vos peurs et vos idées préconçues, vous libérer d’une forme pernicieuse d’obscurantisme ? Lorsque vous direz à une femme russe ou ukrainienne que vous l’aimez, et qu’elle vous répondra par le même sentiment, alors sans doute aurez-vous des choses à raconter, vous aurez tout simplement vécu une autre vie, vous aurez refusé de vous laisser dominer par la peur, vous aurez dit oui à une belle existence que nous vous souhaitons de tout notre cœur.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS