Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Les plus belles femmes de Samara Les plus belles femmes de Samara CQMI

Les plus belles femmes de Russie sont à Samara grâce à l'impératrice Catherine II

1 avril 2015

En décembre 2014, j'ai passé les fêtes de Noël dans la ville de Samara en plein cœur de la Russie pour rencontrer nos partenaires sur place de l'agence de rencontre ainsi que certaines des plus belles femmes et adhérentes de leur agence. Depuis cette époque de l'eau a coulé sous les ponts pour l'Agence matrimoniale CQMI qui a toujours le grand projet de développer son activité toujours plus en avant en Russie, alors qu'en Ukraine le CQMI est déjà très implanté. Il y a souvent des questionnements de notre clientèle vis-à-vis des femmes russes, et nombre de clients, notamment Français aimeraient plutôt partir en Russie qu'en Ukraine. Ces raisons sont surtout expliquées par une très forte amitié franco-russe, qui existe de très longue date, du temps de la domination française du Grand Siècle (de Louis XIV), de l'alliance militaire entre la République française et la Russie du tsar Nicolas II (1891-1918), et même du temps de l'Union soviétique avec des ponts historiques comme la célèbre escadrille de chasse Normandie-Niémen (1942-1945).

Les femmes russes sont en effet dans le cœur de nombreux français, rien que les mariages franco-russes célébrés en France, c'est 1 200 couples passés devant le maire (en 2016), troisième pays pourvoyeurs d'épouses à des hommes français dans le monde (derrière deux pays du Maghreb). Le Canada quant à lui est plutôt lié fortement à l'Ukraine, avec un chiffre incroyable d'1,2 million de Canadiens d'origines ukrainiennes, Toronto est même considérée dans le monde comme la deuxième capitale des Ukrainiens, ville où se trouve les plus puissantes associations ukrainiennes de sa diaspora. Mais en France, en Belgique ou en Russie c'est tout autre chose, même s'il existe une diaspora ukrainienne dans ces pays, c'est depuis toujours la diaspora russe qui est au contraire sur le devant de la scène. En France, avec les anciennes représentations et associations des Russes blancs ayant fui le régime bolchevique, le cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois est un haut lieu de mémoire russe, sans parler de la ville de Nice, la plus russe des villes françaises, des églises orthodoxes, des lieux de mémoires, n'oublions pas Biarritz, ville de repli justement de cette vieille émigration russe blanche. Les femmes russes fascinent donc les Français depuis plusieurs siècles… et c'est assez normal dirons-nous ! Cette fascination a peut-être commencé avec les souveraines russes, comme bien sûr Catherine II… la Grande, la femme qui correspondait avec Voltaire et accueillit Diderot dans son palais. Mais revenons à Samara !

La ville de Samara en Russie, les portes de l'Europe et de la Volga.

Notre partenaire de Samara travaille dans le centre de la ville à deux pas du fleuve mythique de la Volga, dont la largeur avoisine celle du Saint-Laurent à Québec. Après l'Ukraine et Kiev, qui ressemble beaucoup plus aux grandes capitales Européennes, il s'agissait d'un retour à la source de la Russie profonde, celle qui ne fait pas de concessions. En commençant par Sergueï le taxi dont la dérision et l'humour noir m'avaient rapidement remis dans le contexte. Très grande ville, de plus d'1,1 million d'habitants, cette grande capitale régionale est aussi un chef-lieu d'oblast (du même nom), dans la partie européenne sud du pays, autrefois zone particulièrement disputée entre les Russes et les Tatars-Mongols au XVIe siècle. Samara a longtemps été une ville… de rebelles, de malfrats et de bandits de grands chemins, ce qui explique peut-être une réputation à part dans la Russie d'aujourd'hui, une ville de libres penseurs, c'est par exemple d'ici que partirent les grandes rebellions de Razine (1670-1671), ou du terrible Pougatchev (1773-1775), finalement mis au pas par la Grande Catherine. Elle s'illustra encore pendant la Révolution bolchevique, très agitée durant la révolution manquée de 1905, finalement occupée par les Blancs et punie sévèrement par une répression tout aussi sauvage que celle orchestrée dans le passé par Catherine II. Par la suite cette ville est devenue un très grand centre industriel, notamment avec ses usines aéronautiques et de productions de matériels militaires. C'est cette évolution qui a fait de la ville un très grand centre économique du pays où ont convergé de nombreuses familles, depuis lors la ville est classée à la 7e place de la plus grande population des villes de Russie, talonnant l'antique Nijni Novogorod de très près.

Au cœur de l'écrin russe, découvrez la beauté des femmes de Samara . Ville très dynamique c'est ici que l'Agence du CQMI a signé son premier partenariat d'importance avec une agence matrimoniale russe, pour proposer à notre clientèle de jolies femmes de Russie. L'objectif de l'Agence CQMI n'a jamais été de signer des partenariats dans tous les sens, ce qui fut le cas d'au moins un concurrent aujourd'hui disparu en France, mais de découvrir des partenaires intéressés à communiquer et collaborer avec nous, à fournir des listes d'adhérentes honnêtes et sérieuses, contrôlées et ayant donné des gages d'une motivation très forte pour découvrir l'amour dans un pays étranger. C'est ainsi que je me suis rendu en voyage à Saint-Pétersbourg, puis pour la première fois à Samara. C'est une ville classique de la Russie des provinces, très « soviétique », mais aussi très moderne depuis la construction d''immenses centres commerciaux, de complexes et de zones à l'européenne de magasins de toutes sortes qui se trouvent placés le long de l'autoroute principale parallèle à la Volga, l'artère la plus congestionnée de la ville selon Sergueï. Il faut parfois deux heures pour entrer ou sortir de la ville. Un peu partout dans l'obscurité qui s'abat sur la ville, je vois briller les enseignes des salons de beauté pour les femmes de Samara, signe qui ne trompe pas...

Les Plus belles femmes de Russie sont à Samara grâce à… l’impératrice Catherine II.

Les femmes de Samara sont les plus belles de toute la Russie assure Sergueï avec assurance. Pour la bonne raison que l'impératrice Catherine y envoyait en pénitence toutes les beautés de la capitale qui pouvaient lui faire concurrence. Légende ou pas, force est de constater que la ville regorge en effet de beaucoup de femmes incroyablement belles, j'aurai à le voir dans tous mes déplacements et durant mon séjour dans la grande ville russe. « A Samara il faut apprendre à se faire respecter car la vie y est dure comme partout ailleurs », surenchérit mon chauffeur taxi du moment dans notre discussion qui démarre sur des chapeaux de roues. Il y a des hommes silencieux et fermés en Russie, celui-là fait plutôt partie de la catégorie des bavards, et c'est bien car j'ai moi-même envie de connaître le maximum de choses sur la ville de Samara. Plus tard je découvrirais aussi qu'ici, les femmes avaient sauvegardé la petite touche féminine russe, que je perçois et ressens toujours avec une certaine émotion. Il y a quelque chose chez ces femmes russes d'indéfinissable, de surréaliste et de profondément désirable qui m'attire comme un aimant :

            - Un homme doit se comporter comme un homme et doit savoir prendre des décisions, me diront avec assurance Yanna et son amie alors que nous faisons le tour de la ville qui est frappée par un froid glacial.

Je suis frappé. Ces femmes exigent de nous les hommes que nous soyons forts, virils, et que nous prenions des décisions. Je me sens conforté et rassuré. Quel bonheur de sentir ce soutien, cette assurance, ce regard, ceci est en effet en complète opposition avec ce que je vois depuis des années dans le monde occidental, au Québec, en France, partout en Europe de l'Ouest, là-bas les hommes ne doivent plus être des hommes, des femmes sont des hommes et inversement, un mélange terrible qui a brouillé toutes les pistes, tous les curseurs au point de faire que des milliers de mes compatriotes vivent des vies tristes et célibataires, ou pire des divorces terrifiants de platitudes, de coups bas, de dépressions conduisant parfois à des drames. Mais moi je suis en face de ces femmes, elles se regardent en souriant et m'expliquent avec malice :

- Pour nous autres les femmes, il n'y a rien de mieux que de se sentir faibles et protégées par un homme fort.

VOIR le REPORTAGE VIDEO sur les femmes de Samara

woman 3303686 640

Des femmes russes fortes et féminines.

Tout cela est surprenant et inattendu. Pourtant je ne vois pas la moindre faiblesse de caractère chez ces jolies filles russes de Samara pleine d'assurance et qui s'assument totalement en tant que femmes. Elles discutent entre elles dans un univers qui est le leur. J'ai du mal à suivre et pour la première fois depuis des lustres je me retrouve dans une solitude masculine naturelle, celle où un homme est entouré de femmes qui papotent, le barrage de la langue, malgré ma bonne compréhension du russe, ajoute aussi quelques zones d'ombres… mais mes hôtesses sourient et rigolent de moi, c'est une espièglerie qui n'est pas pour me plaire...

            - Il s'agit d'une discussion de femme, m'explique Aliona. Tu n'as pas besoin de comprendre car tu es un homme !

Tout est si simple, transparent. Dans Samara, une ville avec des hommes et des femmes simples et naturellement accueillants, je me trouve au bord de la Volga, au cœur de la Russie. Je me laisse transporter, je ne me sens pas jugé, je suis en sécurité. Voilà des impressions que j'aurais par la suite souvent en Ukraine et d'autres fois en Russie, mais que je ne peux que difficilement connaître dans nos contrées occidentales. Dans ce monde je découvrais qu'il y avait encore des femmes, ces femmes russes de Russie qui ne jouaient pas aux hommes, ces femmes russes qui n'avaient pas besoin de s'habiller comme des hommes, cheveux courts, idées encore plus courtes, pantalons informes, baskets déformées et ongles rongés… ou du moins aussi courts que les miens, toute la beauté des femmes me sautait aux yeux, au départ comme une agression, une nouveauté, puis bientôt je n'eus qu'à me laisser faire, à me laisser aller à ce qui avait été en fait le monde normal de tous les pays d'Europe avant l'arrivée de révolutions sociétales destructrices.

C'est peut-être ici, dans cette Russie si décriée, que finalement j'ai pris conscience qu'il n'existait pas qu'un seul schéma, qu'une seule et unique femme, construction psychologique de femmes. Cette beauté des femmes russes, de Samara ou des autres villes de Russie, c'est aussi cette beauté intérieure, cette capacité à être des femmes véritables, celles que nous les hommes nous rêvons d'avoir en face de nous. Elles ne seront pas des femmes soumises, je vous le garantis, mais elles seront ce que j'ai vu en Russie, en Ukraine, des FEMMES et ceci dans la vie d'un homme… heureux comme moi qui suis marié à une femme slave depuis quelques années, je peux assurer à tous, que c'est un grand bonheur, chaque jour renouvelé, un cadeau perpétuel de la providence. Mais depuis cette époque de Noël 2014, nous avons désormais un correspondant à Moscou, Hervé, qui via l'Agence CQMI se trouvera en possibilité de bien vous conseiller, guider, organiser votre voyage et même vous accompagner là où bon vous semblera, sur l'ensemble du territoire russe, à la rencontre de ces femmes si incroyables de Russie ! Voilà pour finir l'esprit qui me fit fonder, moi Antoine Monnier cette agence, faire que des hommes, tels que moi, puissent connaître le bonheur avec des femmes comme celles de Samara… comme celles qu'il y a en Russie !

Voir nos vidéos de femmes russes célibataires

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 8713 fois Dernière modification le lundi, 19 novembre 2018 17:56