fbpx
Quand il s'agit de succès facile, la relation ne dure pas longtemps… le loup est fidèle

Quand il s'agit de succès facile, la relation ne dure pas longtemps…

6 juin 2021

Cher Ami,

 

La semaine dernière, suite à ma lettre sur le paradoxe du magasin de jouet, j'ai reçu une réponse qui m'a fait réagir : 

 

"Je suis Français, j’habite en Espagne depuis 2 ans. J’ai tout laissé tombé pour changer de vie. Et enfin je vie. Je suis depuis 3 mois avec une Brésilienne de mon âge, elle a tout laissé tombé il y a 6 ans et ne voulait plus d’homme Brésilien. Tu vois les similitudes... Elle a fait seule tous les papiers, elle est maintenant bi nationale.  Elle a sa voiture, elle est indépendante. On ne parle ni l’un ni l’autre notre langue maternelle, mais on en partage deux autres. On est donc chacun sur un même pied d’égalité et ça c’est vraiment important. Nous n’avons pas la même culture, et parfois il me faut faire des efforts de tolérance. Elle est adorable et prend soin de moi comme jamais personne ne l’a fait. On est très amoureux. Mais souvent je pense à cette expérience de recherche avec CQMI. Je ne mesurais pas à quel point ce n’est pas simple de vivre avec une personne de culture différente bien que proche. Alors que là elle est parfaitement intégrée et qu’il n’y a aucune barrière."

 

***

 

Cette manière de penser est très fréquente dans la population masculine et mérite qu'on s'y arrête 2 minutes.

Il s'agit d'un biais cognitif qui est à la base de la grande majorité des échecs dans une vie de couple. 

Une mauvaise analyse de la situation au départ, vous amènera inéluctablement vers un divorce ou une séparation.

 

Voyons comment cela se passe.

  

***

 

La première chose qui frappe dans le message de Paul, c'est que tous les éléments listés pour expliquer la réussite de son couple avec une femme brésilienne sont des critères purement logistiques ou matériels qui vont lui simplifier sa vie : 

  

1/ elle a sa voiture

2/ elle a déjà ses papiers et les a fait toute seule

3/ on est tous les 2 dans un environnement qui n'est pas le notre 

4/ elle est indépendante financièrement 

 

Rappelez-vous la vidéo que je vous ai préparée sur les niveaux logiques en amour.  

On est au niveau 1 de la pyramide.

Impossible de réussir un couple sur la durée avec des affinités basées uniquement sur le niveau 1.

À la rigueur pour 1 année ou 2 mais rarement plus.

  

***

 

Le Live 45 du CQMI au cours duquel je vous ai parlé de la possibilité de mixer les niveaux logiques de la PNL pour mettre en place une relation de couple harmonieuse est probablement la vidéo la plus importante de mon parcours sur YouTube.

À voir et à revoir, si vous voulez mon avis.

Si cet homme m'avait expliqué par exemple que sa conjointe brésilienne exerce la même profession que lui alors j'aurai été capable de donner une longévité estimée plus importante à son couple.

On se serait alors trouvé au niveau 2, celui des comportements.

 

 

***

  

S'il m'avait expliqué qu'elle et lui sont tous les 2 chirurgiens et ils adorent parler de leur travail et se donnent mutuellement des conseils qui les font grandir dans leur profession médicale, alors j'aurai pu donner une longévité encore plus importante au couple.

On se serait trouvé au niveau 3, celui des capacités.

C'est pour cette raison que 2 musiciens dans un couple ont des chances de durer plus longtemps ensemble. 

 

***

 

S'il m'avait dit qu'elle et lui ont les mêmes valeurs et portent le même regard sur la vie, on aurait pu prédire sans se tromper un couple pour la vie... 

On se trouve au niveau 4, des valeurs et croyances communes.

Vous comprenez le système ?

Plus vos affinités portent sur des éléments hauts dans la pyramide et plus vous irez loin ensemble. 

Ce système est imparable. 

Essayez de trouver un contre-exemple.

  

***

 

La gratification à court terme ne mène nulle part.

Ce qui m'a fait sursauter dans l'analyse de Paul, c'est que le plus grand obstacle, selon lui dans une relation de couple avec une femme ukrainienne, c'est le début, son arrivée en France.

À cause des difficultés reliées à l'intégration de cette femme en France.

On reste dans une vision à court terme. 

Or, une relation de couple, dans l'idéal, c'est pour la vie. 

C'est du long terme !

Je ne vous conseille vraiment pas de choisir votre femme avec des critères purement environnementaux du niveau 1. (elle est indépendante financièrement, elle habite près de chez moi, elle a sa voiture, elle a déjà ses papiers, etc...) 

L'amour durable repose sur des affinités à plus haut niveau.

 

Vous me suivez ?

 

***

 

Personne ne vous a jamais dit que trouver l'amour avec une femme ukrainienne était une tâche facile. 

En tous les cas, pas dans notre agence matrimoniale.

Certes, il y a des obstacles au départ avec l'intégration d'une femme dans un autre pays, parfois un autre continent.

C'est un déracinement qui ne se fait pas toujours facilement, ma femme pourrait vous en parler.

Il est même parfaitement possible que vous n'aurez aucune affinité sur le niveau 1 environnemental, que vous ne parliez pas la même langue, pas du tout les mêmes revenus, mais tout cela n'augure en rien de la solidité de votre couple sur la durée.

Si vous souhaitez un couple durable, qui vous mènera heureux jusque dans vos vieux jours, vous avez mille fois intérêt de choisir une femme qui a les mêmes valeurs ou croyances.

À la rigueur, un couple peut durer quand vous partagez une profession en commun.

Mais comprenez bien que plus vous aurez une vision de la vie qui se complète et plus vous serez épanoui.

C'est encore une autre raison pour laquelle vous avez tellement besoin des services d'une assistante au début de la relation pour expliquer les nuances culturelles de l'un à l'autre.

 

 

***

 

Alors pourquoi des centaines d'hommes célibataires des pays occidentaux partent rencontrer une femme en Ukraine chaque année ? 

On pourrait poser la question à Paul par exemple. 

La réponse est bien simple.

Parce que des hommes célibataires recherchent une vision traditionnelle du couple qui n'existe plus dans leur pays.

Ils recherchent une femme qui a les mêmes valeurs qu'eux en termes de famille, éducation des enfants, rôle de l'homme et de la femme, etc. 

Vous comprenez que ces valeurs se trouvent bien plus haut dans la pyramide des niveaux logiques que ceux indiqués par Paul comme élément de réussite de son couple.

Et cette recherche est donc parfaitement légitime !

Quand on cherche une femme en Ukraine pour ces raisons, la démarche est la bonne.

Comprendre cela, c'est fondamental. 

 

***

 

Conclusions à retenir :

 

1/ mon avis : mieux vaut peiner un peu au départ lors de l'intégration plutôt que de se retrouver avec un divorce et une garde partagée au bout de 2 ou 3 ans en choisissant la facilité.

2/ Attention de mettre un bémol dans mon analyse, car il est aussi possible que la relation entre Paul et sa Brésilienne soit solide à des niveaux plus élevés de la pyramide mais il n'en parle pas dans son message comme éléments de réussite.

3/ Ce que je cherche à expliquer c'est que plus vous aurez des affinités à un niveau élevé et plus votre relation sera solide. Cela n'exclut pas des affinités au niveau environemental ou matériel. 

4/ Faites très attention aux affinités de niveau 1 qui sont justement à la base des sites de rencontre comme Tinder avec le critère de la distance, du physique et de l'âge. Ces critères amènent une satisfaction immédiate incompatible avec une réussite de couple à long terme.

Tinder est un service de gratification immédiat à court terme. 

 

À bon entendeur !

Je vous souhaite un bon week-end en santé ! 

Antoine.

 

Vos commentaires 

 

Bernard

 

Bonjour Antoine,

Merci pour cette lettre encourageante qui une fois de plus fait luire le cqmi au milieu de la noirceur des agences populaires faciles. Juste en lisant vos articles et en regardant vos vidéos j’ai déjà reconnu des erreurs dans ma sélection de candidates potentielles. Je suis allé recherché certaines candidates que j’avais éliminées et éliminées d’autres que j’avais choisies trop vite et que maintenant je comprends que mon couple n’aurait pas duré longtemps ou ce serait chaotique .Ma vision de base pour mon couple est simple , harmonie et long terme et je suis prêt à y mettre les efforts pour y parvenir.

Je vous encourage à persévérer dans l’excellence qu’est le cqmi.

Bonne journée

Bernard

 

***

 

Alain

 

Bonjour Antoine,

 

Je me permets de réagir à votre lettre, non parce que je ne serais pas d'accord avec la majeure partie du fond du message que vous essayez de transmettre, mais parce qu'à mon sens (aussi modeste soit-il), vous partez d'un mauvais exemple. Plus exactement, je pense que vous vous méprenez sur l'interprétation que vous faites de la lettre de ce dit Paul.

Ce dont Paul parle, ce n'est pas d'arguments (matériels ou logistiques) qui font que sa relation a des chances de durer, mais des conditions initiales de leur situation respective lorsqu'ils se sont rencontrés. Tous deux expatriés en Espagne, tous deux avec les mêmes facilités ou difficultés à être intégrés, tous deux indépendants. Il explique simplement qu'aucun d'eux n'a du coup d'emprise sur l'autre (via la langue, la culture, etc), mais que chacun est indépendant. Comme il le dit lui-même : "chacun sur un même pied d'égalité". De ce fait, leur rencontre et leur très jeune couple (car cela ne fait que 3 mois) s'est formé à partir justement d'autre chose que des facilités matériels/logistiques, mais de base sur une expérience en commun (expatriement) et des conditions similaires (indépendance). C'est d'ailleurs probablement ces deux facteurs qui leur ont permis de se rencontrer et de se rapprocher, mais assurément pas de tomber amoureux l'un de l'autre. Leur indépendance respective (notamment celle de la femme) les rend forcément plus exigeants (consciemment ou même inconsciemment), l'un et l'autre, et de simples critères matériels/logistiques ne peuvent donc être le fondement de leur rapprochement relationnel.
C'est justement malgré ces conditions favorables que Paul se rend compte qu'il n'est pourtant pas simple de vivre avec une personne d'une culture différente. Il rapporte ceci à son expérience CQMI où, pour le coup, hommes francophones et femmes ukrainiennes sont très rarement sur un même pied d'égalité (matérielle/logistique), ce qui peut souvent biaiser la relation dès le départ. Biais initial auquel il faut donc ajouter par la suite le "choc" culturel, pour l'un ou pour l'autre, ou souvent pour l'un et l'autre. Et là je vous rejoins sur le message que vous voulez faire passer : ce biais initial représente généralement le niveau 1 de la pyramide, et il conduira quasi systématiquement à une rupture de la relation dans les premières années.

 

Je voudrais également réagir sur un autre point :

"Alors pourquoi des centaines d'hommes célibataires des pays occidentaux partent rencontrer une femme en Ukraine chaque année ?

[...] 

La réponse est bien simple.

Parce que des hommes célibataires recherchent une vision traditionnelle du couple qui n'existe plus dans leur pays."

Il faut se méfier de trop vouloir généraliser. Vous avez peut-être statistiquement raison, dans le sens où une grosse proportion d'hommes s'inscrivant chez vous le ferait dans cette optique, mais je doute fort que cette proportion soit suffisamment grande pour que l'on puisse en tirer une généralité. Pourquoi rechercher une compagne dans un autre pays ? Les raisons peuvent être très variées et multiples : attrait pour une langue, une culture, une histoire ; attrait pour un phénotype ; désir de changement radical d'environnement ; souhait d'affronter des difficultés (administratives, culturelles, etc) dès le départ, considérant ainsi mieux cimenter le couple ; souhait de développer une relation d'abord intellectuelle et émotionnelle grâce à la distance ; désir de se trouver une "p'tite jeune" pour satisfaire ses vieux jours ; etc. Les raisons sont nombreuses, dépendent de la personnalité de chacun et de sa propre histoire, de son propre vécu.En outre, pourquoi des Ukrainiennes ? Il ne s'agit peut-être également que d'un choix de circonstances. Connaissez-vous beaucoup d'agences matrimoniales spécialisées dans les rencontres avec, par exemple, les Irlandaises ou les Suédoises ou les Colombiennes ou les je-ne-sais-quelle-autre-nationalité ? Pourquoi est-ce le cas avec l'Ukraine et les femmes slaves en général ? Parce que c'est un marché économique en vogue, simplement.

Pour ce qui est de la vision traditionnelle du couple.... Cette vision traditionnelle existe toujours bel et bien dans les pays occidentaux, mais en proportion moindre qu'il y a plusieurs générations de cela. Elle persiste notamment dans les milieux de la grande et moyenne bourgeoisies, ce qui est assez logique vu qu'il s'agit de milieux historiquement conservateurs. La différence sur ce point avec l'Ukraine est uniquement au niveau de la proportion. Elle n'est pas sans rappeler ce que l'on pouvait avoir en France, par exemple, il y a 70 ans. Cependant, toutes les Ukrainiennes n'ont pas une "vision traditionnelle" du couple, loin de là. Nombre de femmes Ukrainiennes s'émancipent, et ce nombre ne pourra qu'augmenter au fil des décennies. Ce faisant, leur vision du couple évolue également. Une vision tout autant équilibrée qu'avant (logique, vu que la stabilité vient de l'équilibre), mais où le rôle de chacun dans le couple évolue d'un rôle différent et prédéfini pour chaque sexe vers un rôle identique (ou similaire) pour les deux. Du moins pour celles ayant une vision équilibrée du couple, bien sûr. Par conséquent, là encore, gardons-nous de généraliser et ainsi créer ou conforter des stéréotypes.

Tout ceci pour dire que les raisons poussant chacune et chacun à vouloir fonder un couple mixte sont nombreuses, sans compter celles dont nous ne sommes même pas conscient(e)s. Les combinaisons de rencontre le sont plus encore. Par contre, une chose est fixe et certaine : ce n'est qu'à partir du moment où les deux individus sont en accord sur ce qu'ils comptent vivre ensemble, ce qu'ils comptent partager tout au long de leur vie à deux, autrement dit sur leurs intérêts communs, leurs valeurs morales, leurs objectifs,... ce n'est qu'à partir de ce fait qu'ils mettent le maximum de chances de leur côté pour vivre ensemble longtemps. Car ce n'est qu'à partir de là qu'ils auront de part et d'autre la motivation suffisante pour affronter les difficultés et les obstacles de leur existence. Et c'est tout autant valable pour un couple qui s'aime sincèrement que pour un couple qui ne s'aime qu'en apparence. D'ailleurs, historiquement parlant, c'est la seconde catégorie qui a été de loin la plus nombreuse. 

Portez-vous bien, vous-même et votre petite famille ! Très bonne semaine à vous !

 

Cordialement.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 282 fois
Plus dans cette catégorie :