Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

couple en automne couple en automne Agence de rencontre CQMI

Quel type d’homme recherchent les femmes ukrainiennes ?

23 octobre 2015

L’Agence matrimoniale CQMI vous présente la troisième vidéo de série de trois entrevues de magnifiques femmes ukrainiennes. Cette fois-ci c’est l’entrevue d’Olga. Comme beaucoup d’autres femmes slaves, cette charmante femme ukrainienne ayant toutes les qualités pour fonder une famille heureuse, se heurte au problème du manque d'hommes dans son pays. Elle ne peut pas trouver un partenaire en Ukraine. La raison démographique est évidente, la moyenne mais ce chiffre peut changer selon les régions est de 115 femmes pour 100 hommes. Et sur ces 100 hommes, seule la moitié est vraiment capable d'offrir à leur famille le minimum de confort. C'est la problématique de l'homme slave.

L'homme slave, ukrainien et russe un problème capital pour… leurs femmes.

Avec un choix énorme qui est le leur, les hommes Ukrainiens ou Russes font partie des hommes les plus infidèles du monde. Ils ont le choix, ils le savent et ils peuvent papillonner en faisant miroiter quelques avantages, en dévoilant quelques possibilités ou en promettant de quitter une femme, ce qu'ils feront rarement. Ces hommes sont ainsi les maîtres absolus du jeu, ceux qui ont un travail, la tête sur les épaules et de bonnes possibilités d'avenir, des perspectives sont évidemment le sujet de toutes les séductions. Car beaucoup sont dans le refus de la paternité, pourquoi en effet s'ennuyer avec des femmes jalouses et suspicieuses, en se mettant la corde autour du cou avec des enfants, quand vous avez la possibilité de posséder à la suite (ou en même temps) une myriade de ces femmes, de les lâcher pour passer à la suivante et de progresser seul et toujours bien accompagné, en réalisant une carrière, en restant en mouvement et dans l'esprit de prendre sans partager, sans redonner. C'est là toute la problématique de toutes les femmes slaves, russes ou ukrainiennes, du moins de l'immense majorité.

En général ces hommes repoussent des paternités qui sont mal venues, mais l'on peut aussi découvrir des hommes qui l'auront accepté très tôt, pour tomber dans une sorte de crise boulimique d'infidélités vers la trentaine ou la quarantaine. Il y a enfin les hommes qui sont tombés dans les addictions, ou qui y tomberont, en particulier le jeu (pas aussi et autant légiféré qu'en France ou dans le monde occidental, du moins en Europe), les comportements suicidaires, les dérives les plongeant dans l'alcool, les drogues, ou même vers les affinités avec l'adrénaline (que sont la vitesse par exemple), ou bien purement passionnelle (une quelconque activité qui occupera l'ensemble de la vie de l'homme au détriment tragique d'une famille), sans parler de celui du goût de l'engagement militaire, rimant avec absence et disparition précoce dans les guerres en cours dans le monde slave. Face à ce constat et bien d'autres comportements du genre, ces femmes sont réduites pour une bonne partie, soit à la recherche à l'étranger dans une première démarche, soit à demi forcée par un divorce les laissant avec des enfants, soit dans les affres de la solitude ou d'être prises et jetées par des hommes cyniques ou simplement jouisseurs. Dans le cas d'un divorce et d'enfants, quel homme s'encombrerait des enfants des autres et d'une femme en faiblesse ? Tout juste un bon coup à exploiter… et beaucoup d'entre elles hélas en sont les victimes tragiquement fragiles. Il reste alors l'homme de l'étranger, celui dont on a entendu qu'il était meilleur… et parfois pire, de nombreuses légendes urbaines et rumeurs en paralysent beaucoup, mais d'autres franchissent le pas, poussées par l'espoir et la réussite d'une amie, d'une connaissance, d'une voisine. Mais alors, que recherchent-elles ces femmes ?

Différence d’âge entre une femme ukrainienne ou russe et un homme occidental.

Ce n'est pas rare pour les femmes de l’Europe de l’Est de se marier avec des hommes plus âgés, pour toutes les raisons que nous avons évoquées. Bien sûr, il y a des limites. Si vous avez 40 ans et que vous êtes à la recherche d'une jeune femme slave de 18-25 ans, ce n’est pas du tout une bonne idée. Par contre rappelez-vous que chaque personne a ses propres normes. Certaines femmes ukrainiennes accordent une grande importance à la différence d'âge entre elles et leurs partenaires, alors que d'autres privilégient surtout chez un homme les valeurs morales. Un homme plus âgé est souvent un synonyme pour une femme ukrainienne ou russe de maturité et de sécurité, par le fait même que dans le monde slave, l'immaturité des hommes slaves est très importante, mais elles ignorent qu'elle est aussi destructrice en Occident pour d'autres raisons. Normalement, une différence d'âge de 10 ou 15 ans est donc parfaitement admise. Mais vous garderez à l'esprit que la zone de confort et de succès optimum dans un couple est comprise entre votre âge et moins 8 ans. En restant dans une zone de huit ans à partir de votre âge, vous serez toujours en face d'une personne qui a connu les mêmes standards que vous dans la vie, tant des événements internationaux, que des standards musicaux, culturels mondiaux, du cinéma en passant par la musique, mais aussi la mentalité de votre génération, qui quoi que vous pensiez est un curseur majeur de votre future relation de couple.

Si des couples pourront fonctionner avec une différence plus grande, si certains le peuvent, retenez toujours que ce sont des cas atypiques, des constructions qui restent rares et qui imposent aussi des difficultés très grandes à différentes étapes de la vie, un poids qui n'est pas à dédaigner de l'entourage, des regards, mais surtout l'incertitude de l'avenir et la mort qui inévitablement séparera tragiquement les couples, c'est l'histoire de Beren et Luthien, un amour profond décrit par Tolkien entre une Elfe Noldo immortelle du moins ne connaissant que la mort violente ou par lassitude et dépression, et non celle de la vieillesse et de la maladie, aimant un homme à l'espérance de vie courte, qui l'a laissa à sa propre mort dévastée après avoir accompli des miracles pour obtenir de son père ce mariage. La différence d'âge est un sujet épineux, il dépendra également aussi beaucoup de votre propre âge. Les plus jeunes n'auront pas de questions à se poser, les trentenaires devront rester dans leur génération, les hommes de la quarantaine également avec possibilité de descendre dans la tranche des trentenaires, il en sera de même pour ceux de la cinquantaine, devant frayer dans leur tranche et la tranche de la quarantaine, enfin les sexagénaires seront ceux qui pourront descendre légèrement plus loin, certainement femmes aimant l'idée de la protection (la symbolique du père), et se contentant d'une très grande différence pour acquérir un grand confort ou des avantages matériels substantiels (il faudra alors que vous en soyez parfaitement conscient et nous ne conseillons nullement ce genre d'union à l'Agence CQMI). Dans tous les cas vous garderez à l'esprit quelque chose d'essentiel à propos de la différence d'âge : le bon sens, l'éternel et salutaire bon sens.

Certaines des meilleures femmes slaves sont dans l’agence CQMI.

Le CQMI peut vous aider à créer une relation sérieuse et durable avec une femme ukrainienne, russe, biélorusse, moldave, etc, qui s'est inscrite comme adhérente dans notre agence. Nous effectuons une sélection maximum des femmes (et des hommes), qui se présentent à notre porte, contrôle des papiers, du statut de l'état-civil, contrôle des casiers judiciaires, contrôle des motivations par des entretiens, enquête écrite pour cerner les personnes, vous devez savoir que nous repoussons beaucoup de femmes qui viennent s'inscrire. Mais nous avons aussi des partenaires, d'autres agences, peut-être moins sévères que nous, cependant nous essayons là aussi de faire en sorte d'éliminer tous les profils et adhérentes caustiques, il est par exemple interdit de demander des cadeaux entre adhérents, ou ce genre de comportements intéressés (autant chez les hommes que les femmes par ailleurs). Nos adhérentes ont également le droit le plus naturel, de refuser d'ouvrir un contact avec vous, vous devez être conscient de cette juste égalité, elles peuvent choisir les hommes avec qui elles pourraient être en contact et elles peuvent bien sûr, comme vous, être en contact avec plusieurs hommes. C'est tout à fait normal et il serait déplacé que cela ne soit pas le cas. Bien souvent, d'une manière générale, elles n'ont pas d'idée arrêtée sur l'âge, la profession, la situation matrimoniale (nous parlons ici de célibataires ou divorcés !) ou la région (ou pays) d'origine et de résidence de leur futur partenaire. Une chose est claire : elles sont inscrites dans l’agence matrimoniale CQMI afin de rencontrer leur future moitié. Donc, que vous cherchiez une charmante femme russe ou une jolie ukrainienne, elles ont un but commun : ces belles femmes slaves rêvent de trouver un homme décent et fidèle avec qui elles pourront créer un foyer et partager une relation harmonieuse. Ceci veut dire qu'elles sont prêtes dans bien des cas à fonder une nouvelle famille dans un nouveau pays, des enfants qui viendront après un mariage vous rendre le plus heureux des hommes. Pour les plus âgées, il ne sera bien sûr pas question d'autres enfants, mais ces femmes seront plus que jamais dans le désir de découvrir l'homme avec qui elles termineront dans la paix, l'amour et la tranquillité, leur longue vie.

Regardez d'autres vidéos de nos adhérentes femmes en Russie et en Ukraine ainsi que d'autres conseils pour réussir vos rencontres, ceci se passe sur notre chaîne YouTube du CQMI, en compagnie de votre coach préféré, le fondateur de l'agence, Antoine Monnier.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 17827 fois Dernière modification le mardi, 30 octobre 2018 15:19