fbpx
La grande Désillusion de Yara sur 90 Day Fiancé 90 Day Fiance

La grande Désillusion de Yara sur 90 Day Fiancé

29 août 2021

Cher Ami,

 

Cet été j'ai découvert une nouvelle chaine YouTube qui s'intitule 90 Day Fiancé. 

On y retrouve des morceaux choisis de vie de couple en formation entre des hommes occidentaux anglophones et des jeunes femmes de pays moins développés.

C'est ce qu'on appelle communément l'industrie du Mail-order Bride.

C'est très réaliste et même un peu voyeur. 

Je m'amuse à observer les erreurs classiques des hommes pris dans ce genre de situation. 

Le couple de Josh et Yara m'a particulièrement intéressé dès le début et je suis leurs aventures avec un certain intérêt à chaque nouvelle vidéo. 

Yara est une belle Ukrainienne de Kiev, Josh est un jeune américain de la nouvelle Orléans, qui aime aller dans les strip club même s'il est marié.

Leur histoire est très compliquée car l'un et l'autre n'ont pas plus de maturité que 2 ados de 15 ans, mais cette histoire met en lumière un aspect paradoxal des couples internationaux : la désillusion des femmes slaves qui arrivent en occident.

 

Même quand ces jeunes femmes arrivent en Amérique.

 

***

 

Au départ de leur relation, Yara, qui a certainement craqué pour la belle gueule de Josh,  n'a probablement pas dédaigné l'idée de faire sa vie en Amérique. 

Encore aujourd'hui, il faut bien se l'avouer, l'Amérique fait (encore un peu) rêver les jeunes femmes ukrainiennes qui se cherchent un fiancé à l'étranger. 

Or voilà, après des débuts prometteurs, Yara n'a fait que déchanter au sujet de la vie occidentale américaine. 

Dans le dernier clip vidéo, elle en arrive à la conclusion logique qu'elle aimerait mieux rentrer en Ukraine avec son enfant.

Elle explique à Josh en le regardant dans le fond des yeux qu'elle n'en a rien à faire de sa green card américaine... 

 

***

 

Mais que s'est-il passé entre des débuts prometteurs et une conclusion aussi radicale qui séparerait le père de son enfant ?

Pourquoi certaines femmes ukrainiennes qui marient un homme occidental décident-elles de retourner vivre en Ukraine, chez elles ?

 

Quels sont ces aspects de la vie occidentale qui déplaisent autant aux femmes slaves ?

 

J'ai essayé de lister pour vous plusieurs pistes de réflexion, tirées de notre expérience :

  

***

 

1/ les challenges du déracinement

 

En français on parle de déracinement, un terme qui porte bien son nom. Les jeunes enfants s'intègrent très vite dans un nouveau pays, ce qui n'est pas forcément le cas de leurs parents.

Essayez de transplanter un arbre déjà adulte, par rapport à un jeune plant.

Plus la femme sera âgée et plus ce sera difficile.

Ce déracinement est une phase compliquée à vivre et la métaphore de l'arbre est très bien adaptée.

Pensez par exemple au climat. Un arbre qui se développe facilement en Ukraine aura-t-il autant de facilité à se développer en Amérique ou au Canada ?

De ce point de vue, les hommes français, suisses ou belges sont clairement avantagés par rapport aux Américains ou aux Canadiens.

Le choc est moins grand.

 

 

***

 

2/ Le support de la communauté ukrainienne sur place

 

Un autre aspect à ne pas négliger c'est l'importance pour elle de retrouver ses pairs dans son nouveau pays d'accueil. 

On est plus fort en équipe que tout seul.  

Ce n'est pas un hasard si les immigrants d'une même nation habitent tous dans le même quartier à Montréal. 

On parle ainsi de la petite Italie, de Chinatown, du quartier russe, etc. 

Les immigrants se tiennent ensemble pour se soutenir dans l'apprentissage d'une nouvelle culture et d'une nouvelle manière de pensée.

Ces communautés, qui sont parfois très puissantes dans la ville, réussissent même à importer les aspects positifs de leurs traditions dans leur nouveau pays d'accueil. 

C'est le cas des Italiens à Montréal qui ont considérablement modifié l'industrie alimentaire.

À ce sujet, les hommes qui vivent à la campagne sont clairement désavantagés par rapport à ceux qui vivent en ville. 

La force de la communauté ukrainienne au Canada est aussi un avantage énorme pour les hommes canadiens qui peuvent profiter de cette communauté ultra puissante, qui facilitera l'intégration de leur épouse.

 

Imaginez que 5% des Canadiens sont d'origine ukrainienne, c'est énorme.

 

***

 

3/ Le climat

 

Ma femme Boryslava pourrait vous en parler. Le climat hivernal du Québec n'est pas sa tasse de thé. 

Imaginez que 50% des immigrants français qui arrivent au Québec retournent en France après quelques années à cause du climat trop rude en Hiver. 

C'est énorme ! 

Tout le monde ne s'adapte pas forcément à l'hiver québécois.

L'Ukraine possède un climat bien plus chaud et tempéré que le Canada.

 

***

 

4/ La mentalité occidentale ne ressemble pas à la mentalité slave

 

Tatiana avait fait avec nous une vidéo qui a eu un sacré succès, dans laquelle elle parlait de l'individualisme des Parisiens : vous pouvez revoir la vidéo de cette femme qui s'est mariée pour fuir la guerre en Ukraine.

L'individualisme occidental est probablement encore plus fort en Amérique qu'en France. 

Dans les clips vidéos de Yara, on voit aussi qu'elle est surprise de se retrouver dans la plus totale solitude au fond de la Louisianne au milieu des marais plein de moustiques. 

C'est ça l'Amérique ? Des marais et des moustiques. Demande-t-elle. 

Elle reçoit très peu d'aide, même de la part de sa belle famille.

Son mari Josh est souvent en déplacement pour le travail et quand il revient, il passe ses soirées au club de danseuses. 

Elle souffre d'un isolement physique et moral.  

La mentalité slave est complètement différente. Les familles sont très soudées, les parents vivent souvent avec les enfants. Les grands-parents s'occupent des petits enfants. 

La Famille s'écrit avec un grand F en Ukraine.

 

Et la mentalité occidentale individualiste et égoiste peut fortement altérer l'image qu'elle se fera de votre pays, au point que parfois elle préfère faire ses bagages et rentrer chez elle.

 

Elles se disent que même si les salaires sont moins élevés, au moins je ne suis pas complètement seule dans mon pays.

C'est vrai qu'on a oublié la Famille dans nos démocraties occidentales et les gouvernements y sont pour quelque chose. 

J'en ai souvent parlé en vidéo.

 

***

 

Conclusion : À faire et ne pas faire...

 

Je vous ai listé des aspects négatifs de la vie occidentale pour les Ukrainiennes.

J'en oublie surement.

Mais soyez conscient de ces aspects avant d'inviter votre femme ukrainienne à venir vivre chez vous en occident. 

Certains hommes qui peuvent se le permettre décident de passer 6 mois en Ukraine et 6 mois dans leur pays.

 

Cette approche est idéale car elle permet de bénéficier du meilleur des 2 systèmes.

 

À l'inverse, certains hommes font une erreur catastrophique au début de la relation : ils invitent leur femme ukrainienne à découvrir les plus beaux aspects de leur vie occidentale, dans le confort et l'opulence, dans un hotel de luxe. 

Par exemple, ils l'invitent pour des vacances de rêve dans une station balnéaire du sud de la France.

La femme s'imagine alors tout un univers de rêve qui cache bien de la grisaille.

La désillusion n'en sera que plus brutale...et plus dangereuse pour votre couple à long terme.

Montrez-lui au contraire dès le départ les inconvénients de la vie que vous avez à lui proposer.

Cela rendra votre couple plus solide sur la durée...

 

 

***

 

Finalement, le dernier enseignement de cette histoire de Josh et Yara s'adresse tout particulièrement aux hommes inquiets de savoir si la femme ukrainienne ne va pas les utiliser pour obtenir ses papiers en France ou ailleurs.

Sans blague c'est encore aujourd'hui une des craintes les plus répandues chez les hommes qui songent à rencontrer une femme en Europe de l'Est.

Cette inquiétude est en décalage complet avec la réalité.

Croyez-moi ou pas, les femmes slaves dans leur grande majorité se moquent complètement des papiers de votre pays, ou pour être plus exact, ce n'est pas un élément qui fait partie de leur prise de décision. 

C'est une crainte qui dénote au contraire une forme de déconnexion avec la réalité de ces femmes.

 

Je vous souhaite un bon week-end en santé !

 

Antoine.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 760 fois