Téléphone : 514-569-6333

Téléphone : 06 15 09 43 47

Ronan, un jeune homme au cœur vaillant en Ukraine !

langue française

Ronan, en dépit de son jeune âge a accompli un exploit que peu de jeunes hommes au Québec sont capables d’apprécier à sa juste valeur. En effet, alors qu’il était âgé de 25 ans et plutôt beau garçon, il a décidé de partir conquérir le cœur d’une belle jeune fille en Ukraine avec un forfait explorateur à l’agence CQMI. Ronan a rapidement compris qu’un site de rencontre ou que les applications de rencontre comme Tinder étaient vides de sens en ce qui concerne l’amour sincère et sérieux. En dépit d’un maigre salaire comme gardien en sécurité, il a sagement économisé pour traverser l’atlantique et se joindre à notre groupe de Juin 2018 qu’il a illuminé par sa bienveillance et sa gentillesse.

Un long processus de choix de l’agence matrimoniale

Ronan a hésité plus d’un an avant de franchir le rubicond. Il a d’abord entrepris les démarches d’inscription plus d’une année avant de partir en Ukraine. Il a longtemps hésité, pensé et réfléchit à son projet comme Stéphane l’a fait à peu près en même temps que lui. Il hésitait entre une agence matrimoniale en France concurrente du CQMI et notre agence, et ce sont les vidéos régulières et passionnantes qui l’ont poussées à s’inscrire. Il a regardé les vidéos du CQMI sur notre canal Youtube comme une série télévisée passionnante avec des épisodes tous les jours ou toutes les semaines.

Il a retiré une tonne d’informations utiles pour réussir ses rencontres en Ukraine.

3 rencontres à Kiev avec son assistante Miroslava

En format Explorateur, Ronan habitait en périphérie de Kiev dans un hôtel situé sur la rive gauche du Dniepr, mais cela ne l’a pas empêché de venir nous rejoindre tous les matins au petit déjeuner pour partager avec le groupe de bons moments de collectivité bénéfiques pour réussir. Rappelez-vous l’article sur l’effet de groupe.

Ronan critique même le fait qu’il n’y aurait pas suffisamment d’activités offertes en groupe pour permettre d’occuper les périodes vides entre les rencontres.

Ses rencontres se sont réduites à 2 rencontres au lieu de 3 du fait de l’annulation d’une rencontre pour des problèmes de santé. Toutefois, après une rencontre ratée avec une jeune fille de Poltava, Ronan a littéralement craqué pour cette jeune fille de Donetsk, Irina qui a, elle aussi un père militaire. Rappelons que Ronan a déjà servi dans l’armée en France du fait de sa double nationalité.

Entre lui et Irina, le courant a immédiatement passé et des éclairs de bonheur et de complicité ont illuminé son voyage. En marchant dans les rues, main dans la main avec Irina, ils ont vu des signes du destin de leur union futur et pourquoi pas de la naissance d’un enfant de cette union.

Le support de sa famille internationale

Il faut noter que Ronan a reçu un support inconditionnel de ses proches dans son projet original. Il souligne d’ailleurs dans sa vidéo, l’influence positive de sa mère qui est originaire de l’Amérique du Sud. Son père est un homme français qui habite maintenant dans le Limousin. Ronan est donc lui-même issu d’un couple mixte, ce qui le rend d’autant plus sensible aux caractéristiques spéciales de ce type d’union interculturelles. Comme des jeunes bien équipées en outils techno, ils se sont équipés de Google traduction sur leurs cellulaires pour vaincre la barrière de la langue.

Ronan salue chaleureusement ses amis proches en terminant cette vidéo, qui, nous l’espérons, donnera le gout à d’autres jeunes hommes en France ou au Québec de franchir le pas et de partir à la rencontre de ces jeunes filles ukrainiennes qui sont restées attachées aux valeurs traditionnelles, de couple et de famille.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS