Téléphone : 514-569-6333

Téléphone : 06 15 09 43 47

Stéphane : Chef de Projet en relation durable en Ukraine

langue française

Stéphane est ingénieur chef de projet dans le domaine de la construction. Il a ainsi l’habitude gérer les risques et de planifier ses missions. Inutile de dire que Stéphane a largement utilisé ses compétences professionnelles pour mener à destination son projet de vie de couple avec une femme ukrainienne. Un chantier amoureux ne se passe jamais vraiment comme on avait prévu et il insiste sur l’importance d’avoir une boite à outils pour gérer les incidents en cas de problème. Stéphane a su saisir sa chance en Ukraine, probablement parce qu'il avait admirablement bien muri son projet familial de vie à 2.

La préparation du voyage en Ukraine

Stéphane a mis plusieurs années à se préparer pour son voyage. Il est accidentellement tombé sur une vidéo de l’agence CQMI au cours de son divorce qui a duré presque 3 ans. Il a donc fait une très longue préparation en lisant des livres psychologiques sur les relations amoureuses. Stéphane a également entrepris l’apprentissage de la langue russe et de l’anglais. Il a également organisé un voyage de découverte à Kiev pour faire l’apprentissage de la langue russe et découvrir la ville. Stéphane pense qu’il est important de scinder les sujets entre la rencontre amoureuse et la découverte de la ville. Cette étape préparatoire de reconnaissance du terrain lui a permis de minimiser le stress en s’appropriant la ville de Kiev d’un point de vue pratique (changer l’argent, acheter des fleurs, la visite des musées, etc…). Quand on vient de France, c’est relativement abordable. Beaucoup de femmes de l’agence CQMI ne viennent pas de Kiev. Stéphane a également pensé à mettre la fibre optique internet chez lui pour ne pas avoir de problèmes de bande passante lors des rencontres en visioconférence par Skype.

La rédaction du Profil dans l’Agence Matrimoniale

Stéphane pense qu’un homme qui n’a pas suffisamment pensé à la rédaction de son profil n’est pas prêt à entreprendre la démarche raisonnée de rencontrer une femme en Ukraine. Il en va de même pour les femmes ukrainiennes qui doivent avoir réfléchi à leur projet de vie de couple avant de s’inscrire. Stéphane avait écrit 8 pages pour son profil lorsqu’il s’est inscrit. Si vous voulez savoir si vous êtes prêt, essayez d’écrire votre profil. Dans le cas de Stéphane, le profil a été définitif.

Elena, qui a été choisie par Stéphane avait également rédigé un profil très détaillé qui ressemblait à s’y méprendre à celui de Stéphane en termes de projet de vie, en plus du fait qu’ils se sont inscrits au même moment. C’était comme 2 pièces d’un même puzzle.

Stéphane s’est inscrit dans l’agence matrimoniale avec un projet de vie

Il pense que les hommes qui s’inscrivent dans une agence matrimoniale pour un profil en particulier se trompent. Il est encore plus intéressant de découvrir de nouveaux profils. Rien ne sert de focaliser sur le physique comme on se cherche un jouet dans un magasin de jouets. Elena et Stéphane se parlaient en parallèle avec 2 écrans chacun de leur côté. Les 2 amoureux se sont parlés de leurs profils réciproques en détaillant les aspects de leurs profils à la loupe. Le critère des enfants est un critère absolument essentiel autant pour Elena que pour Stéphane. Le sujet des enfants est central pour toutes les femmes en Ukraine. Il n’y a pas de recette type mais il faut bien réfléchir à cette question. Il faut se définir une zone de succès et s’y tenir. Car lorsque vous tombez amoureux il est déjà trop tard.

Certaines femmes en Ukraine ne comprennent pas pourquoi un homme français tient à ses enfants et il aime ses enfants même quand ils sont divorcés.

La question des enfants est centrale pour Stéphane et Elena

La majorité de leurs discussions tournaient autour de la question des enfants puisque Elena a 2 enfants et Stéphane aussi. Ils ont également beaucoup réfléchi à la recomposition de leurs 2 familles et comment les enfants respectifs d’Elena et Stéphane se rencontreraient la première fois. Stéphane voulait rencontrer uniquement une femme qui avait des enfants.

L’homme qui dit : j’ai rencontré 3 nanas, une d’entre elles a une fille, on verra plus tard…

Stéphane pense que cet homme a mal planifié son projet.

Il conseille la vidéo sur le Syndrome du lion.

La chance se provoque : il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va

La chance est présente : elle se provoque elle s’anticipe et il faut la saisir. Si tu ne sais pas où tu vas, tu ne peux pas profiter d’une belle opportunité qui se présente. Avant de commencer son projet, Stéphane avait dressé un portrait-robot de la famille idéale et du projet de vie plutôt que de la femme idéale !

Stéphane et Elena se sont aperçus en communiquant qu’ils souhaitaient aller dans la même direction, selon le dicton :

S’aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, mais c’est regarder ensemble dans la même direction.

L’importance du coaching pour Stéphane

Stéphane a beaucoup utilisé les ressources à sa disposition : Pierre en France, Boryslava et Antoine. Il croit à l’importance de se faire aider tout au long du parcours. Tous les soirs il passait des heures à faire du Skype et du Viber avec les adhérentes. Stéphane a également utilisé une tierce personne en dehors du CQMI, sa prof de russe qui l’a aidé à traduire certaines lettres en russe. Les conseils qui convergent vont aider Stéphane à prendre sa décision. Il a également utilisé toutes les vidéos des assistantes pour prendre ses décisions, notamment celles de kamilla, son assistante.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS