4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, QC, H2J2L1
Google Maps

Centre Québécois des Mariages internationaux 4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, Qc, H2J2L1
Google Maps

Svetlana décortique le processus de rencontre pour le voyage de groupe à Kiev

langue française

Après sa vidéo de conseils en Séduction, Svetlana revient avec une autre vidéo du même calibre dans laquelle elle vous explique comment se déroulent les rencontres à Kiev en plongeant dans les détails. Elle aborde des questions que vous posez régulièrement : comment se passe la semaine du voyage à Kiev, comment gérer le stress occasionné par ce voyage, à quel moment faut-il prendre une décision et faire le choix de sa conjointe, quels cadeaux offrir et quand les ouvrir, la différence d’âge, la résolution des problèmes, le niveau de préparation et la capacité d’être à l’écoute des conseils de l’agence matrimoniale CQMI !

Comment s’est déroulée la semaine à Kiev au mois de mai 2017 ?

Tout s’est passé de manière calme et tranquille même si le client accompagné était très inquiet au départ. Après avoir pris sa décision, Svetlana explique que la tension nerveuse a considérablement baissé pour son client.

Aide de l’assistante CQMI pour les questions matérielles : hôtel, changer de l’argent, achat de nourriture et vêtements.

Sur le plan matériel, Svetlana indique que l’aide était requise pour les achats de type habillement ou les excursions à la banque pour convertir les dollars en grivenas. En ce qui concerne les magasins d’alimentation, aucune aide n’était requise. Son client ne faisait que regarder le prix sur l’écran de la caisse enregistreuse. Son client a été surpris que les caissières en Ukraine ne parlent pas un mot d’anglais. En gros, le dépaysement n’a pas été si fort que cela en ce qui concerne les supermarchés ukrainiens.

Le choix des cadeaux pour les jeunes femmes ukrainiennes

Le client de Svetlana a choisi des produits de beauté cosmétiques (comme Philippe) et Svetlana trouve que c’est une excellente idée. Également il ne faut pas oublier les fleurs et les chocolats. Les fleurs ont une forte symbolique en Ukraine. Nadia fait la remarque que certaines femmes en Ukraine viennent à la rencontre avec leur propre cadeau sous forme d’un souvenir du pays. Il s’agit d’un geste de convivialité. Ce type de geste de la femme permet d’équilibrer la rencontre selon Svetlana. L’homme se sent accepté au niveau humain. Nadia fait remarquer que certaines femmes hésitent à ouvrir leur cadeau en présence de l’homme. Il s’agit d’une différence culturelle. Le client homme s’attend à ce que la femme en Ukraine ouvre son cadeau devant lui. Or c’est une différence de mentalité en Ukraine. Ce n’est pas un manque d’attention.

Dans quels lieux se passent les rencontres amoureuses ?

Svetlana répond que la première rencontre se déroule toujours dans un restaurant mais dans un lieu calme et intime, à l’écart de la foule pour garder un maximum de discrétion. Pour la seconde rencontre, ce sont l’homme et la femme qui décident ensemble. Cela peut être une rencontre active avec une promenade en ville ou dans un parc, comme le parc de la victoire à côté de l’hôtel.

Est-ce que l’assistante CQMI accompagne son client pour la 2ème rencontre ?

Cela dépend surtout de la question de savoir si la femme ukrainienne parle suffisamment bien l’anglais. Cela dépend surtout de la femme. Les hommes préfèrent en général l’accompagnement car cela donne plus de confiance à l’homme. L’assistante a un rôle d’aide très utile pour l’homme. Par contre les femmes ukrainiennes sont en général plus timides et préfèrent se retrouver seules avec l’homme sans la présence d’une tierce personne. Comment vont se faire les interactions pour sentir et résoudre les questions du quotidien. Parfois certaines adhérentes ne connaissent pas la ville de Kiev et elles nécessitent aussi l’aide de l’assistante pour définir des sorties intéressantes.

La question de la différence d’âge entre l’homme et la femme

La différence d’âge n’était pas un problème dans le cas du client de Svetlana. Dans certains cas Svetlana a été témoin de grosses différences d’âge et elle donne son opinion. Elle pense que c’est une question complexe qui n’a pas de réponse unique. L’âge est un paramètre superficiel, biologique, qui peut conditionner le caractère et la personnalité. Mais ce n’est pas toujours évident. C’est toujours mieux si la différence d’âge ne dépasse une vingtaine d’année. Svetlana croit que chaque cas est unique. Sans se faire traiter d’idéaliste, Svetlana pense que la différence d’âge n’est pas importante. C’est la communication de 2 personnes au niveau du cœur quand il y a quelque chose de plus profond entre les gens.

Avez-vous eu des problèmes à résoudre sur place ?

Il y a eu de petites difficultés faciles à surmonter et notamment la question de comment dire aux femmes son refus. Son client a eu peur de faire du mal aux femmes. Le fait de dire non n’est pas un mauvais geste car c’est mieux de dire la vérité et de donner un faux espoir aux dames. Lorsqu’un homme ne ressent rien pour une personne alors c’est une bonne chose car il laisse de la place à la bonne personne. Il est par ailleurs poli de dire la vérité sans faire attendre les filles. Voir nos témoignages de clients.

Conseil de séduction de Svetlana : donner aux femmes une gamme d’options

Svetlana propose aux hommes de donner des options plutôt que de laisser la femme donner un refus. Pour aider la femme à ne pas dire non, il faut proposer une gamme d’option d’un extrême à l’autre.

Par exemple :

Je voudrais passer plus de temps avec toi et j’aimerais que tu puisses rester mais je comprends que tu es fatiguée et que tu veuilles rentrer chez toi. Ainsi la femme se voit présenter une palette d’options qui sont toutes proposées par l’homme. Elle ne sera donc pas obligée de refuser.

Le choix à faire : est-ce facile ?

Non cela n’a pas été facile de faire un choix pour le client de Svetlana. Il trouvait que ce n’était pas une tâche facile de faire un choix car les femmes étaient toutes chaleureuses. Il a du faire un gros travail intérieur pour arriver à sa conclusion. Il faut être prêt. La difficulté est de faire un choix dans une courte période de temps. Le processus de choix commence par Skype, puis la première rencontre et finalement la deuxième rencontre pour finaliser le choix. Après avoir fait son choix, l’homme s’est senti en paix avec son choix car c’était mutuel.

À quel moment l’assistante CQMI est déterminante ?

Surtout lors des premières rencontres lorsque la discussion s’essouffle. Alors les assistantes peuvent intervenir pour guider la conversation en évitant une longue période de silence inconfortable. L’assistante permet aux hommes de se relaxer davantage dans le processus. Également lors des malentendus d’ordre culturel, comme la question des cadeaux, l’assistante joue un rôle fondamental.

Les femmes ukrainiennes prêtes à voyager dans un autre pays ?

Dans certains cas, Svetlana a remarqué que certaines femmes n’étaient pas suffisamment matures pour envisager la vie à l’étranger. Les niveaux culturels étaient en général égaux.

Qu’avez-vous aimé chez votre client ?

Il était prêt à coopérer et écouter les conseils. Son approche était réfléchie et attentionnée. Le client de l’agence matrimoniale était préparé pour son voyage à Kiev. Il s’agit d’une personne qui a fait un grand voyage intérieur. Il faisait attention à ce que disent les autres personnes autour de lui.

Quand on va chercher sa femme à l’étranger on doit forcément être prêt à écouter les autres. Il faut être ouvert aux attentions et aux remarques.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating:

[email protected]