Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

Ruslana donne son opinion sur la communication Skype avant la rencontre à Kiev

langue russe avec sous-titres en français

Ruslana est une jeune fille ukrainienne réservée et timide mais d'une grande beauté. Elle nous parle de son travail et de l'homme qu'elle aimerait rencontrer. La fin de la discussion concerne la discussion préliminaire par Skype. Dans son cas, elle préfère que la discussion ne dépasse pas une rencontre par Skype dans la mesure où elle ne se sent pas suffisamment à l'aise en anglais pour pouvoir soutenir une conversation complexe. Même si Skype Translator peut résoudre certains obstacles de langue, elle préfère la communication tactile de la rencontre à Kiev.

Profil de Ruslana, 29 ans de la ville de Kiev en Ukraine

À 29 ans, Ruslana est plutôt une jeune fille calme, gentille et joyeuse qui est plutôt de caractère flexible, c’est-à-dire capable de faire des compromis dans une relation de couple. Ruslana a une expérience de vie conséquente et elle essaye toujours de regarder vers l’avant pour croire dans un avenir radieux. Elle s’est inscrite dans l’agence de rencontre CQMI pour rencontrer un homme sérieux qui sache ce que signifie la famille et qui sache ce qu’il veut dans sa vie. Idéalement il sera capable de subvenir aux besoins de sa famille et des enfants issus de la relation.

Différence de mentalité entre une fille ukrainienne et un homme étranger

Ruslana pense que les différences sont avant tout dépendantes des personnes et non des différences culturelles. Elle aime par exemple comparer son enfance propre avec celle de l’homme qu’elle rencontre. Elle cherche à savoir quelles sont les choses qui sont intéressantes pour les 2 personnes et voir ce qui peut les unir dans un projet de couple. Les traditions en soi ne sont pas un obstacle même si elles sont différentes.

Si Vous rencontrez un homme qui a déjà des enfants ?

Parfois Ruslana se dit que ce ne serait pas un problème même si dans l’idéal elle préfèrerait fonder une famille dans laquelle l’homme et la femme auraient leurs premiers enfants.

La communication par Skype avec un homme (avant le voyage en Ukraine)

Ruslana explique avoir du temps pour écrire et communiquer même si elle vit présentement une période intense dans son travail. Si elle sent qu’elle est très intéressée par l’homme qu’elle rencontre elle sera prête à mettre toutes les autres affaires de côté. En effet la famille passe en premier pour Ruslana. Dans un cas précis avec un client du CQMI, Ruslana reconnaît avoir peu communiqué avec lui, avec une seule et unique rencontre Skype avant la rencontre en vrai.

Après un peu d’hésitation Ruslana explique que le niveau en anglais de l’homme avec qui elle communiquait était beaucoup plus avancé que le sien ce qui rendait la compréhension difficile pour elle. Voilà pourquoi le rôle de l’assistante CQMI devient aussi important.

La question est de savoir s’il faut faire plusieurs rencontres par Skype pour décider si la rencontre en réel sera prometteuse ou pas. En effet certaines adhérentes CQMI ne sont pas très motivées par la perspective de faire de longues périodes de communication à distance avant la rencontre à Kiev, surtout quand leur niveau en anglais ne le permet pas.

De plus, la rencontre en vrai permet de ressentir la personne au niveau tactile et de se regarder dans les yeux.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating: