fbpx
À la Guerre comme à la Guerre Traverse de la douane

À la Guerre comme à la Guerre

29 mars 2021

Cher Ami,

 

Ma femme Boryslava trouve que je suis trop pessimiste. (suite à ma dernière lettre)

Elle me dit que nous devons nous préparer à des jours meilleurs. :-)

Voici ce qu'elle m'explique : 

-" Les femmes en Ukraine ne voient pas la situation de la même manière que toi. Elles pensent simplement qu'il faut patienter un peu et que cette période est propice pour communiquer à distance.

- Et puis l'été n'est pas si loin."

Pour preuve, voici une lettre que nous avons reçue cette semaine, suite à l'envoi d'une lettre hebdomadaire à nos adhérentes.

 

***

 

Voici un extrait de sa lettre : 

"Le roi Salomon a dit un jour : "Toutes les choses passent, et ceci passera" !

Oui, nous avons maintenant une situation difficile dans le monde. 

Mais, je pense que c'est une bonne occasion pour tous ceux qui veulent connaître la personne en communiquant à distance. Nous avons du temps pour cela, et c'est formidable ! Nous avions moins de temps pour apprendre à nous connaître auparavant !)

Oui, bien sûr, je préfèrerais les voir en personne le plus rapidement.  

Mais je sais que les frontières vont s'ouvrir, et des rencontres vont certainement avoir lieu cet été !)

Et dès maintenant, nous pouvons et nous devons apprendre à connaître la personne avec qui nous sommes en communication).

Il y a des gens avec qui nous correspondons pendant quelques jours, et tout s'arrête. Il est bon que cela s'arrête maintenant et non après une rencontre en personne).

Il y a des gens avec qui nous correspondons pendant des mois.

Et alors, nous pouvons espérer que la rencontre aura lieu. 

Et des rencontres auront lieu, c'est sûr !

Je souhaite à tous une bonne santé ! 

Je vous souhaite de faire des rencontres intéressantes!

Et vous verrez que les échanges à distance vont se transformer en relations solides !

  

ET TOUT IRA BIEN ! !!

  

Borislava, Antoine, je souhaite la prospérité à votre agence !"

 

***

  

Merci Anna et merci à vous tous qui redonnez un peu d'espoir dans le monde.

Mais là n'est pas l'objet de cette lettre. 

Je voudrais vous parler un peu de ce que j'ai vu sur les réseaux sociaux dans la semaine qui s'est écoulée... 

C'est passionnant !

   

***

 

Pour commencer, cela faisait longtemps que je ne vous avais plus parlé de notre concurrent à Nikolaev qui organise des séances de speed-dating dans un Hôtel-Restaurant : Dreamconnections.

Cette semaine avait lieu le premier événement (Romance Tour) de l'année avec une dizaine de clients américains et une centaine de femmes ukrainiennes.

En réalité j'ai compté 6 hommes.

Oui, oui, dans la même salle, vous pouvez voir sur Youtube. 

Au diable les recommandations sanitaires !  

Et Mark de traiter de mauviettes les hommes qui n'ont pas eu le courage de faire le déplacement pour le Romance Tour de mars.

J'ai senti chez lui une légère frustration de voir l'année 2021 démarrer aussi mal avec 6 ou 7 clients quand il était habitué à en accueillir une trentaine, et cela, 6 ou 7 fois par année... 

Après une année blanche en 2020, pas de quoi se mettre du beurre dans les épinards en 2021.

Enfin, toujours est-il, quand on veut vraiment aller en Ukraine, il semble que l'on peut.

C'était le message à faire passer.

  

***

 

Quand on veut aller en Ukraine, coute que coute, ça se fait. 

Et même pour les Français !

Et c'est là que ça devient vraiment intéressant. 

Pour cela, je vous conseille d'aller sur Facebook pour vous inscrire dans un groupe qui s'appelle : Français en Ukraine.

Vous allez y trouver principalement des hommes français  qui ont une conjointe en Ukraine.

On dit que les Français sont débrouillards.

Et bien vous n'aurez plus de doutes après avoir lu les différents messages des hommes qui doivent rentrer ou sortir d'Ukraine quand toutes les frontières sont officiellement fermées.

J'ai écrit : officiellement fermées.

Depuis un an que cela dure, je peux vous dire que certains hommes ont pris le taureau par les cornes.

Tout un business de la passe s'est mis en branle. 

Et sans vouloir me vanter, l'année dernière j'avais prédit que la voiture ou le train remplaceraient rapidement l'avion.

C'est ce qui est en train de se passer.

 

***

 

Mais pour mieux comprendre de quoi il retourne, je vous propose de faire un saut dans notre passé de Français, pas si lointain.

Quand j'étais petit, mon grand-père et ma grand-mère habitaient à Maiche dans le Jura, à quelques kilomètres de la frontière Suisse.

C'est le pays de l'horlogerie, pour ceux qui connaissent.

Mon grand-père a travaillé toute sa vie dans une entreprise de fabrication de montres. 

Évidemment, il a connu également la Deuxième Guerre Mondiale. 

Certains parmi vous m'ont écrit que cet épisode de Coronavirus peut être comparé à une guerre...

Ils ne croyaient pas si bien dire...

En France, à la frontière Suisse dans le Jura, dans la période de l'occupation, des passeurs permettaient à des Français ou des Juifs de passer en Suisse. 

Les passeurs connaissaient des routes et des petits sentiers à travers les montagnes du Jura pour passer en Suisse sans être repérés par la douane ou les soldats du Reich.

Ils avaient une connaissance du terrain qui était monnayable.

Maintenant, vous comprenez ce qui se passe pour aller en Ukraine ?

 

***

woman in military uniform with rifle and car

  

Dans le groupe "Français en Ukraine", vous allez trouver des contacts pour toute sorte de missions risquées.

Par exemple, on y apprend que pour aller en Ukraine par voir routière, il existe 2 trajets possibles, l'un qui passe par la Pologne et un autre par la Hongrie.

Mais attention, vous devez connaitre exactement quels sont les postes-frontières qui permettent le passage.

Si vous n'avez pas la connaissance du terrain, vous allez droit dans le mur.

Idem pour le retour, il est possible de payer des passeurs pour faire venir votre femme ukrainienne en Espagne ou en Belgique ou même en France et ensuite vous allez la chercher quand elle est dans votre pays sans prendre aucun risque.

La résistance s'organise !

À coeur vaillant, rien d'impossible. 

Vous l'avez compris, certains hommes ont décidé que l'amour à distance était encore possible même quand on veut vous l'interdire.

Et effectivement, il n'est pas dans la mentalité du français moyen de se laisser dicter son comportement par les gouvernements.

Surtout quand il est question pour lui d'aller chercher sa femme en Ukraine !

 

***

Et les Canadiens ? Les Américains ? 

Les Canadiens n'auront pas le même luxe, à moins de traverser l'océan Atlantique sur une embarcation de fortune.

Toujours sur Facebook, il existe un groupe similaire pour les anglophones : Expats in Ukraine.

Ce groupe est réservé aux anglophones, les Américains, les Anglais et autres cultures qui parlent anglais comme les scandinaves.

On constatera globalement que les anglos sont plus réglos.

Ils respectent les lois et se renseignent sur ce qui est permis et ce qui ne l'est pas. 

Pas de passeurs chez les ricains... 

Encore que...

Les Américains ont trouvé une autre solution, en passant par Odessa, la capitale ukrainienne de la fraude...

Il faut bien comprendre qu'Odessa a un statut particulier en Ukraine et cette ville ne respecte que la loi d'Odessa. 

Autrement dit, Odessa fait sa propre loi. 

Et c'est probablement de cette manière que Dreamconnection peut encore organiser des speed dating de 150 personnes dans une même salle à Nikolaev. 

Les Américains passent tous par Odessa via Istambul pour rentrer en Ukraine.

USA direction Istamboul enTurquie en ensuite Odessa, Ukraine.

On évite l'Europe et ses restrictions comme l'explique si bien un américain dans le groupe Facebook : Expats in Ukraine.

Autrement dit : L'Europe est un secteur à éviter, la Turquie est plus flexible.

On apprend également qu'il est très facile d'acheter un test négatif à la COVID dans le coin d'Odessa pour les touristes qui souhaitent retourner dans leur pays avec un test de moins de 72 heures.

À la guerre comme à la guerre !

  

***

 

Regaillardi par la lecture de toutes ces excellentes nouvelles (c'est un clin d'oeil que je vous fais). 

Et aussi pour assurer ma femme que je ne serai plus aussi pessimiste à l'avenir, je vais donc vous annoncer une nouvelle importante. 

Puisque la situation financière de notre agence est assez critique, et qu'il semble encore possible d'aller en Ukraine, nous allons progressivement augmenter le prix de notre abonnement mensuel.

Ainsi à partir de lundi, l'abonnement passera de 100 à 150 euros pour 1 mois.

Donc dépéchez-vous de passer à l'action avant que les prix grimpent !

Après tout, comme nous l'a fait remarquer un client canadien qui habite à Kiev, nos services sont nettement moins chers que les agences locales en Ukraine.

Une agence locale vous facture en moyenne 100 dollars par rencontre.

Avec notre abonnement vous pourriez faire un maximum de 30 rencontres avec 30 femmes différentes...pour 100 euros.

Donc, il vous reste quelques heures pour profiter d'un tarif aussi bas et ensuite nous allons progressivement augmenter le prix de notre abonnement qui donne de si bons résultats.

Avez-vous lu les témoignages de nos couples formés ?

(sur cette page)

 

C'est parlant non ?

  

***

 

Pour vous inscrire, vous pouvez simplement répondre à cette lettre ou m'écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Je vous souhaite un bon week-end en santé !

Antoine.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 571 fois Dernière modification le lundi, 29 mars 2021 14:59