Téléphone : +1 514-794-5053

Téléphone : +1 514-794-5053

L’An 2020: un Défi pour l’Humanité (Par Nadia, Assistante CQMI) Nadia, Assistante CQMI

L’An 2020: un Défi pour l’Humanité (Par Nadia, Assistante CQMI)

10 avril 2020

Admettre, comprendre et chercher la solution.

L'idée d'écrire cet article m'est venue quand  il est devenu clair que la situation était sortie du format local et avait envahi les esprits à l’échelle mondiale. Le monde a changé, et il nous faut apprendre à vivre dans de nouvelles conditions. Chaque pays a son expérience, pourtant il y a beaucoup de choses qui sont les mêmes dans tous les pays. Je me suis permis d’exposer mon avis à ce sujet en tant que citoyenne de l’Ukraine.

Au cours de son développement,  l’humanité envahissait l’espace et enracinait ses lois et conditions.

Compte tenu du progrès téchnique, l’homme  se croît depuis longtemps pratiquement invulnérable, et  se considère comme  « le roi de la nature ».

Mais les événements des derniers mois prouvent que c’est loin de la réalité.

 Quand on analyse le début de ces événements, on voit que d’abord  la situation n’avait pas été prise au sérieux et seulement au bout d’un certain temps, il s’est avéré que la situation était plus grave que l’on croyait. Il s’est avéré que le monde n’était pas prêt à affronter le problème qui est devenu en ce moment, global, puisque même les pays développés sont touchés par la maladie.

Les gouvernements entreprennent des mesures sans précédent pour stabiliser la situation et pour élaborer  les programmes anti-crises, les médecins montrent des exemples du courage et  du dévouement professionnel. Mais comment réagissent les gens? La résolution du problème demande des efforts communs et l’unanimité absolue, dans ces conditions uniquement le résultat sera efficace. Respecter les normes hygiéniques et se confiner pour ralentir la transmission et la propagation du virus, voilà des mesures clés en ce moment.  Seuls les gens des professions dites stratégiques (dans tels secteurs que la santé, les transports, l’approvisionnement alimentaire) continuent à travailler. 

Quant à la stratégie à long terme (y compris l’annulation du confinement), on l’élabore au fur et à mesure dans chaque pays. Actuellement l’humanité est préoccupée par la question comment survivre  et sortir de la crise globale avec moins de conséquences.

Mais comment agir maintenant ?

Beaucoup de gens travaillent à distance, mais ceux qui ont perdu le travail sont aussi nombreux. Considérant les mesures de précaution prises,  l’Ukraine ressemble au pays européens, mais le niveau de vie n’est pas le même, c’est pourquoi au niveau économique et social l’Ukraine est dans un état plus difficile que les pays plus développés et, il faut être réaliste, les conséquences seront plus graves quand la crise sera passée. Le mode de vie a beaucoup changé. Certainement actuellement beaucoup de gens sont stressés, affligés, navrés, en plus il est difficile de rester nombreux dans des appartements qui ne sont pas toujours assez spacieux, et tout cela rend la situation explosive... Le confinement est devenu une épreuve importante de notre patience et tolérance.

Le confinement demande une grande flexibilité psychologique. Qu’est-ce que nous conseillent les psychologues ? Il faut faire de temps en temps le ménage dans nos têtes, nous rechanger. J’ai trouvé une expression qui m’a beaucoup plu : « faire du yoga informationnel ». Pour notre hygiène mentale, il faut que nous prenions soin de nous. Il faut retrouver le bien-être psychologique, et chacun le fait à sa manière. Lire, peindre des tableaux, regarder la télé, faire enfin quelque chose que vous aviez  remis depuis longtemps à plus tard !

La situation que nous vivons actuellement nous a obligée de réviser nos priorités et nos valeurs ! Rien n'est plus précieux que la vie et la santé de la famille et des personnes proches.

 Je me permets de donner  l’exemple d’Antoine et Borislava. Je crois que beaucoup de gens qui suivent Antoine dans son Live sont au courant de cette histoire. Au moment où le confinement a été déclaré, Borislava était à Kiev, elle était venue pour accueillir le groupe qui aurait dû arriver à la fin du mars. Le vol de Borislava a été annulé, et elle est restée, en fait, bloquée dans une situation incertaine. Borislava m’a raconté que beaucoup de personnes avaient écrit à Antoine pour exprimer leur soutien, donner des conseils amicaux, ainsi que des conseils comment  chercher les vols par l'ambassade du Canada. Maintenant Borislava est déjà rentrée au Canada , heureusement la famille est au complet, et toute la famille est reconnaissante pour ce soutien ! On voit que les gens qui vivent aussi une période difficile ne sont pas restés indifférents aux problèmes des autres !

Je voudrais mentionner d’autres clients de CQMI.

L’agence travaille en Ukraine depuis 2015, et l’activité est efficace, 52 mariages (il s’agit des mariages déjà connus, en réalité ils peuvent être plus nombreux, mais il arrive que les couples n’informent pas l’Agence, et le fait du mariage accompli se révèle parfois par hasard).

 Un fait important : un des mariages a eu lieu le 21 mars, quand le confinement avait déjà été déclaré, et au total il n’y avait que 3 personnes présentes à la cérémonie, un couple et une soeur de la jeune mariée. On voit que le couple s’est contenté d’une cérémonie simple mais n’a pas abandonné une idée de se marier pendant cette période difficile !

Encore 2 mariages doivent avoir lieu au mois d’août, croisons les doigts pour que tout se passe bien pour eux !

Beaucoup de clients de CQMI étaient en train de faire de nouvelles connaissances avec les femmes de l’Agence et de développer les connaissances déjà faites, il y avait des projets de venir en Ukraine,  ainsi que les voyages déjà planifiés des femmes de venir voir les hommes dans leurs pays . Mais le confinement dans tous les pays et les frontières fermées ont fait changer ces projets.

Pourtant  il ne faut pas vous désespérer ! On peut toujours trouver une solution. Il faut nous adapter à la situation au fur et à mesure.

CQMI propose  une nouvelle possibilité : les rencontres sur Skype en présence d'une assistante (il s’agit de votre 1-ère rencontre avec une femme). C’ est un nouveau format, mais il a déjà montré son efficacité.

Avant, au début de leur connaissance,  l’homme et la femme commençaient à contacter par viber et Skype, et cela précédait la rencontre réelle. Mais actuellement, en tenant compte du fait que le confinement dans tous les pays empêche les visites, c’est la meilleure possibilité de vous connaître mieux et de vous parler.  Et dans ce cas la présence de l’assistante est très importante, parce que vous pourrez discuter tous les sujets sans vous soucier de la barrière de la langue. Après la communication pareille vous comprendrez  mieux les priorités, les valeurs et les caractères l’un de l’autre, et après vous pourrez certainement continuer à vous contacter déjà sans assistante, mais la première rencontre en présence de l’assistante vous permettra d’éclaircir plus vite des questions les plus importantes.

Après, lorsque la situation le permettra, vous pourrez vous voir en réalité. Mais vous ne perdrez pas le temps. L’assistante pourrait vous renseigner des traditions locales, des sujets préférables à aborder et des sujets à éviter au cours de la première étape de la communication avec la femme. Nous avons déjà eu l’expérience de la communication  à 3 sur Skype et l’expérience de la consultation où l’homme avait posé les questions qui l’intéressaient.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à vous adresser à CQMI.

Nous esprérons que la situation sera bientôt améliorée et stabilisée, que les voyages seront de nouveau possibles, et que vous pourrez venir en Ukraine ou les femmes pourront aller vous voir chez vous.

 Les femmes ukrainiennes sont connues non seulement par leur beauté et valeurs familiales. Au cours de l’histoire de l’Ukraine la vie n’a jamais été facile. S’il s’agit de notre histoire récente, le peuple ukrainien avait vécu la Révolution d’Octobre de 1917 qui a amené aux changenents vertigineux non seulement de notre société mais aux changements à l’échelle planétaire, la collectivisation  et les représailles, la famine provoquée artificiellement par les pouvoirs aux années 30-s à l’époque de Staline, la Seconde guerre mondiale, la période du déficit total à l’époque d’après-guerre, la Péréstroїka de l’époque de Gorbatchev et l’effondrement de l’URSS. Enfin, de nombreuses crises et deux révolutions en Ukraine déjà indépendante. Et tout cela a formé notre caractère et l’ont rendu débrouillard, énergique, vif, gai, joyeux, y compris la capacité de nous adapter facilement à la situation. En plus, la période que nous vivons permet de recentrer les liens familiaux. C’est pourquoi les femmes sont intéressées à faire les connaissances maintenant.

Prenez soin de vous et bon courage ! Il faut garder le moral.

Victor Hugo avait écrit :  « Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera ».

Cordialement,  Nadia, assistante CQMI

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 466 fois
Plus dans cette catégorie :