Téléphone : 514 794 5053

Téléphone : 06 15 09 43 47

La place rouge à Moscou La place rouge à Moscou

Le petit vent frais des pays de l'Europe de l'Est

26 novembre 2016 Par dans Blogue CQMI

Avez-vous suivi les nouvelles dernièrement ? Le vent souffle d’Est en Ouest ! Ce matin, le journal Libération en France titre : Poutine à la conquête de l’Ouest. Les journalistes à gauche dans les démocraties libérales se font du souci et s’inquiètent. Après Trump en Amérique qui affiche clairement sa sympathie pour le leader russe, voilà que François Fillon en France vient de prendre la tête des intentions de vote pour la prochaine élection présidentielle Française. Or l’ex premier ministre de Nicolas Sarkozy a lui aussi clairement déclaré son désir de se rapprocher de la Russie et de ses valeurs traditionnelles. Les mouvements progressistes un peu partout commencent à sentir un petit vent frais des pays de l’est. Certains parlent même déjà de tempête. Après 5 années de François Hollande, un des présidents les plus mous que la France a jamais connu, le peuple français réclame à son tour la force tranquille dégagé par le charisme indéniable du président du plus grand pays du monde, la Russie. Déjà la Moldavie et la Bulgarie ont décidé d’élire des présidents pro-russes. L’Ukraine, elle, a été définitivement abandonnée par l’Europe et se retrouve de plus en plus, contrainte de regarder vers son voisin russe qui prend de plus en plus de place. Nos élites et nos médias sont déconcertées. En effet, il y a un décalage de plus en plus fort entre l’establishment et le peuple. Les médias se sont éloignées de nos vraies préoccupations. Le clivage entre les riches et les pauvres, l’influence russe qui prend de l’ampleur, autant de raisons qui changent l’ordre des choses dans le monde.

En France 5.2 Millions de femmes vivent seules contre 3.6 Millions d’hommes

Sur le journal bien connu Le Monde, un article a été écrit par une dame qui fait l’apologie du célibat. Son article est un grand classique, progressiste psychologique. Les femmes sont bien mieux seules qu’en couple, enfin on connait déjà la musique, rien de vraiment surprenant. C’est aujourd’hui le 25 novembre la fête de la Sainte Catherine que les jeunes femmes doivent implorer pour trouver un mari. Cette psychologue en profite pour ridiculiser l’institution du mariage. On apprend ainsi que le nombre de célibataires en France a atteint les 40% en 2015. Surement un peu plus encore un an plus tard. La notion de famille a littéralement explosé pour être remplacée par un progressisme qui prône la libération de la femme, la solitude, l’indépendance, l’égoïsme, le mariage entre conjoints de même sexe, le repli sur soi et la médication. Bref, le modèle américain, jusque là rien de nouveau.poupees-russes

La Bulgarie se choisit un président Pro-Russe, Roumen Radev

La secrétaire russophone de notre avocat spécialisé en Immigration est Bulgare. La notaire qui certifie nos documents l’est aussi. Ce matin, elles nous racontent ce qui s’est passé lorsque les consultants de l’Union Européenne sont arrivés en Bulgarie avec l’argent européen. « Ils nous ont fait miroiter le rêve de leur prétendue démocratie, ils ont changé nos dirigeants communistes par des incompétents corrompus qu’ils payaient pour obtenir des informations secrètes sur la Russie. Notre ligne aérienne nationale a été vendue en morceau, notre pays a été détruit en miette par l’Europe. L’Europe est un vilain mensonge, un prétexte pour défier la Russie. Or aujourd’hui, Poutine inspire bien plus confiance que François Hollande ou Angela Merkel. »

Le peuple bulgare est fatigué de ces mensonges. L’Europe n’est qu’une fiction pour ces peuples slaves. Ils ont choisi de s’éloigner de l’Europe qui ne leur apporte rien pour se tourner vers son puissant voisin russe. La Moldavie a suivi elle-aussi. L’Ukraine, de plus en plus esseulée, n’aura guère le choix à son tour. Cela m’étonnerait que Donald Trump fasse de l’Ukraine sa priorité du moment !russie-orthodoxe

La faillite du progrès ?

Poutine est aujourd’hui le grand gagnant de cette vague de protestation qui se fait sentir sur presque tous les continents au même moment. La crise économique est partout, les disparités entre riches et pauvres ne font que croitre. Les médias sont déroutés car ils sont totalement déconnectés de la réalité des gens ordinaires. Ils ne font que s’intéresser à cette classe du dessus, celle des progressistes, que certaines personnes représentent particulièrement bien : Hilary Clinton, Alain Juppé, François Hollande, et bien d’autres. Le progrès aujourd’hui quelle est sa définition dans les médias : le droit des femmes, la libération de la femme, la libre circulation des marchandises, le numérique, les médias sociaux, les changements de sexe, le mariage entre conjoints de même sexe, les produits bio, l’environnement, etc.

Pensez-vous que les américains qui ont voté pour Trump s’intéressent à ces sujets ? J’ai un doute. Quand on gagne de moins en moins d’argent et qu’on se retrouve seul, sans famille, sans conjoint ou conjointe. Que reste-t-il ? Les médicaments ? les antidépresseurs ? Dans les pays occidentaux, à force de décrédibiliser les valeurs morales traditionnelles, la cassure opère. Le peuple ne comprend plus ce qui se passe.  

Avec son autorité naturelle et son charisme, le président de la fédération de Russie incarne la protection et la sécurité. Il donne sa vision du monde comme étant celle des valeurs traditionnelles, de la famille, de l’ordre. En France, à l’inverse, le président français actuel incarne le manque de vision, le désordre, le manque de charisme.

Le prétendu progrès met en danger les valeurs de base qui font le ciment de la société saine. En détruisant la famille, la société se fragilise. Aujourd’hui, en manque de repères, les gens simples se tournent vers les hommes et les femmes qui incarnent les valeurs perdues, dites traditionnelles : la famille, l’autorité, la figure du père, l’ordre.

Non, le mariage n’est pas encore mort

Le mariage est une institution avec ses propres règles et ses valeurs. Moribond au Québec, il n’attire plus personne. La grande majorité des hommes cherchent un moyen pour l’éviter. C’est normal, car la société a tout fait ce qui était en son pouvoir pour détruire ce symbole de l’unité familial. En détruisant le mariage avec les pensions alimentaires, les patrimoines familiaux, les retraites divisées en 2, la justice nous oriente de manière sournoise vers la solitude.

Alors si on s’amusait un peu ? Il n’y a pas si longtemps, le maitre du Kremlin à Moscou était un paria, un dictateur, souvent même comparé à Hitler. Aujourd’hui, les américains, les canadiens, les français, les ex-pays de la grande URSS ouvrent leur fenêtre pour sentir cette brise venue de l’Est. Comme le dit si bien dans son témoignage Pierre, nous sommes un peu las de cette soupe américano progressiste. Aujourd’hui, il semblerait que pour se faire élire, il faille se rapprocher de Poutine. Sans quoi la une des plus grands journaux en France ne montrerait pas le sourire arrogant du président Russe.

Et si ce retour aux sources était un retour aux valeurs traditionnelles morales ? Si le Mariage revenait la notion de base et si la famille redevenait de nouveau un modèle dans lequel chacun puise des forces pour créer une société solide et prospère ? 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Lu 965 fois Dernière modification le samedi, 26 novembre 2016 16:25
Agence CQMI
 
Agence CQMI
5 étoiles

Notez


Rating: