fbpx
 

Blog actualités de l'agence CQMI

Nos Dernier Articles (Un article tous les dimanches)
Les 3 Impacts Psychologiques de la Guerre sur les Femmes Ukrainiennes Femme Ukrainienne

Les 3 Impacts Psychologiques de la Guerre sur les Femmes Ukrainiennes

29 octobre 2022

Cher Ami,

 

Avant toute chose, j'aimerais clarifier ma position sur le fait que je ne porte pas de jugement dans cette lettre. 

Et je vous encourage à faire de même. 

J'aimerais simplement mettre la loupe sur 3 découvertes psychologiques que j'ai faites dernièrement en rapport avec notre métier de mise en relation.

Évidemment, la guerre qui détruit leur pays a forcément un impact sur le comportement et la psychologie des femmes ukrainiennes.

Le nier serait complètement stupide. 

Certains hommes m'écrivent et me donnent des informations sur leurs relations respectives.

Voici ce que j'ai remarqué et que je vous partage.

 

***

 

1/ Avec la Guerre vient la Misère

 

La dernière trouvaille de Poutine, qui consiste à priver les Ukrainiens de gaz, de chauffage et d'électricité, a eu son petit effet. 

Les conséquences de cette action terroriste sont catastrophiques pour le peuple ukrainien, aux portes de l'hiver.

À tel point que les autorités ukrainiennes ont conseillé aux femmes et aux enfants de quitter le pays pour l'hiver. 

Essayez simplement d'imaginer ce que serait votre hiver sans chauffage et sans électricité. 

Bref, la situation dans le pays s'est brusquement dégradée.

Cette catastrophe survient justement après une phase de la guerre qui était à l'avantage de l'armée ukrainienne.

Quels impacts dans notre agence matrimoniale ?

 

1/ Lorsque la situation militaire allait dans le sens de la victoire pour l'Ukraine, les inscriptions des femmes ont diminué.

 

2/ Lorsque la situation s'est dégradée sur le plan des installations électriques, les inscriptions ont repris.

 

Le nombre d'inscriptions de femmes ukrainiennes dans l'agence semble corrélé avec la situation militaire et économique du pays.

Autrement dit, une dégradation des conditions de vie en Ukraine amène une augmentation des inscriptions de femmes ukrainiennes dans l'agence pour rencontrer un homme à l'étranger. 

Une amélioration de la situation militaire a la conséquence inverse.

 

***

 

2/ Besoin de Protection

 

Sur notre site internet on propose un test de compatibilité avec une femme ukrainienne. 

L'idée est de vous poser quelques questions pour savoir si vous êtes potentiellement compatible avec une femme slave.

En période de guerre, ces critères de compatibilité sont amplifiés.

Les femmes ukrainiennes cherchent un homme solide pour les protéger à tous les niveaux : économique, physique et mental.

Si vous êtes un homme plutôt instable mentalement, sans revenu stable, je vous conseille fortement de passer votre chemin. 

Imaginez l'état mental de détresse dans lequel ces femmes se trouvent. 

Mortalité, détresse physique, parents morts à la guerre, angoisse et anxiété permanente, autant de facteurs qui influent fortement sur leurs critères de recherche.

Si vous avez le profil du militaire de carrière, solidement assis, vous aurez l'embarras du choix.

Plus que jamais, les femmes ukrainiennes sont à la recherche de solidité physique et mentale chez l'homme qu'elles recherchent. 

L'apparence physique devient totalement secondaire.

 

***

 

3/ Le syndrome de la victime

 

Le dernier point dont je voudrais parler est moins à l'avantage des femmes ukrainiennes.

Il concerne principalement les femmes qui se trouvent à l'extérieur de l'Ukraine. 

Comme toujours, les hommes célibataires occidentaux préfèrent de loin communiquer avec une femme ukrainienne qui a déjà quitté son pays. 

Par exemple, un homme français va forcément privilégier une femme ukrainienne qui se trouve déjà en France. 

C'est bien normal. 

Mais tout ce qui peut sembler apparemment logique ne l'est pas toujours.

Bien au contraire. 

Quand on pense que c'est plus facile, ça l'est rarement.

Je vais vous expliquer pourquoi.

Quand une femme ukrainienne se trouve dans un pays occidental qui fournit une aide matérielle importante, le sentiment de victimisation peut avoir des effets négatifs. 

Une femme ukrainienne qui vit au Canada et qui reçoit une aide financière substantielle peut avoir, à la longue, le sentiment que tout le monde lui doit quelque chose.

 

- Je suis une victime, mon pays est attaqué, donc vous devez me prendre en charge.

 

Attention, je ne dis pas que cela concerne toutes les femmes ukrainiennes qui se trouvent à l'étranger. 

Mais à en juger par le nombre de retours que j'ai reçus de la part d'hommes déçus, ce concept de victimisation n'est pas négligeable.

Par exemple, au Canada, l'aide est tellement considérable qu'elle dépasse largement tout ce que pourrait recevoir un simple ouvrier qui est né au Canada et qui a passé toute sa vie à travailler et payer des impôts au Canada.

Même si cette aide est temporaire, cela peut sembler énorme.

Les conséquences psychologiques peuvent être dommageables. 

Le sentiment d'être une victime peut amener au sentiment d'en vouloir toujours plus...sans rien faire en retour.

 

Prenons un exemple concret :

 

Nous avons, dans notre base de données, un nombre important de femmes ukrainiennes déjà arrivées au Canada. 

Un total de 22 femmes pour être exact.

Par conséquent, certains hommes québécois s'inscrivent pour rencontrer une femme ukrainienne qui se trouve déjà au Canada. 

Ce sera plus simple, pensent-ils.

Un homme québécois en a fait l'expérience récemment. 

Il s'est profondément attaché à une femme ukrainienne qui se trouve à Toronto.

Il a fait un nombre incalculable de voyages en voiture pour aller voir sa belle à Toronto pour finir par comprendre qu'elle ne quitterait jamais Toronto pour venir au Québec.

 

Pourquoi se casser la tête à apprendre le français et partir vivre dans la campagne québécoise quand la vie est si relax dans la plus grande cité canadienne ?

 

Cet homme québécois a finalement compris qu'il était bien plus complexe pour lui de rencontrer une femme ukrainienne déjà implantée au Canada que de rencontrer une femme ukrainienne qui habite en Ukraine...

Paradoxal, non ?

 

 

Je vous souhaite un bon week-end en santé !

 

Antoine

 

Remarques de Gilles sur la situation en France pour les réfugiés Ukrainiens

 

C’est pareil en France, L’office de l’immigration donne entre 400 et 700€ selon le composition de la famille, pour apprendre le français Pôle emploi donne 650€ à la maman et 500€ à la Fille de 18 ans, la Caf donne aussi une aide pour les familles 119€ par mois plus l’aide de rentrée scolaire pour les enfants, en plus d’une aide de 300 à 400€ pour la location d'un logement,  aide alimentaire toutes les semaines, carte de transport gratuit, carte téléphone gratuit et appel  illimité pour l’Ukraine avec FREE.

Deux problèmes éthiques se posent:

1) Le simple travailleur français se retrouve avec moins d’avantages que les réfugiés, il y a une incompréhension d’une partie de la population.

2) Tous les réfugiés ne sont pas logés à la même enseigne, les afghans et syriens dans des camps et les Ukrainiens dans des hôtels ou des logements sociaux. Il n’y a pas une égalité de traitement.

Trop d’aides financières ne pousse pas les réfugiés à travailler rapidement et sans travail pas de logements possible dans le secteur privé. 

Le niveau d’exigence des réfugiés Ukrainien est élevé, j’entends souvent dire "c’est mon droit ». 

Une famille dont je m’occupe en plus de celle que j’ai accueilli ne comprend pas pourquoi depuis qu’elle a trouvé un travail l’aide financière aux demandeurs d’asile a été réduite de 100€ par mois. A l’école pour apprendre le français, les ukrainiens ne veulent pas être mélanger avec les « arabes »  ou encore se plaignent de tout comme de devoir changer de salle de classe.

L’intégration n’est pas facile pour eux! Pourtant il me semble que jamais les pays d’accueil non été aussi généreux avec des réfugiés.

Autre problème la gestion de l’argent qu’ils reçoivent, la famille que j’ai accueilli n’a jamais eu autant d’argent, ils sont passés de 300 à 400€ euros avec plusieurs emplois en travaillant 9 h par jour en Ukraine à presque 1200€ sans travailler. Tout ce qui rentre dans leur porte monnaie ressort dans le même  mois. Achat de vêtements, téléphones portables, accessoires des modes malgré que les placards soient pleins…

Une adaptation du comportement sera nécessaire s’ils veulent rester en occident car les aides financières s’arrêteront un jour. Les femmes qui auront rencontré un homme pourront rester, les autres devront parler la langue du pays couramment, travailler et avoir un logement non social à elle pour prouver qu’elles ont toutes les capacités pour l’intégrer dans le nouveau pays.

Cordialement

Gilles

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 357 fois Dernière modification le mardi, 01 novembre 2022 18:56

mail [email protected]
viber icon +1 514 794-5053

Termes et Conditions   © Agence CQMI