fbpx
 

Blog actualités de l'agence CQMI

Nos Dernier Articles (Un article tous les dimanches)
L'Occident en perte de vitesse ? Le jeu d'échec entre la Russie et l'Occident

L'Occident en perte de vitesse ?

30 janvier 2022

Cher Ami,

 

Ce qui se passe en ce moment en Ukraine est captivant.

Au-delà de la peur que nous inspirent les forces russes massées à la frontière, c'est un jeu d'échecs qui se joue entre deux mentalités : l'Occident et la Russie. 

Combien de fois avons-nous abordé ce thème dans notre agence de rencontre pour comparer la mentalité des femmes occidentales à celle des femmes de l'Europe de l'Est.

Il s'agit donc d'un sujet qui nous est familier.

Dans cette lettre, j'aimerais vous apporter un éclairage différent de celui que vous avez probablement déjà lu dans vos médias préférés qui, vous l'avez certainement remarqué parlent tous le même langage, celui de l'Occident. 

Je m'intéresse à l'Ukraine et la Russie depuis plus de vingt ans, j'ai fait des études en Russie, je parle la langue russe et ma femme est ukrainienne, ce qui me donne au minimum une certaine crédibilité.

 

***

 

La fin de l'Ukraine ?

 

La semaine dernière, j'ai écrit un article sur le sujet de la lourde menace qui pèse sur le pays de mon épouse.

C'était un pari très risqué pour les Ukrainiens de vouloir rejoindre l'Occident.  

Ce pari aurait probablement pu fonctionner si les politiques ukrainiens avaient redressé le pays au lieu de le piller avec une dizaine d'oligarques sans scrupule.

Il semblerait, sans vouloir faire de mauvais jeu de mots que la fin de la récréation a sonné.

 

***

 

Suis-je un Occidental ?

 

C'est une question intéressante à se poser. Posez-vous la question de savoir si vous penchez plutôt du côté Ouest ou Est ?

Évidemment, je suis français d'origine, né en France, habitant à Montréal au Canada. Je vis en Occident, j'écoute des médias occidentaux, je suis donc un Occidental.

Mais cela ne m'empêche pas de savoir qu'il existe autre chose. 

Par exemple, en voyageant et en étudiant en Russie, j'ai découvert avec une agréable surprise la mentalité des femmes russes qui me convenait beaucoup mieux que celle des femmes au Canada. 

J'ai décidé d'apprendre la langue russe car j'étais intimement persuadé que pour comprendre une culture en profondeur, il faut parler et comprendre la langue de ses habitants.

De cette manière, j'ai pu lire les oeuvres de Dostoevskyi dans sa langue originale sans passer par une traduction, qui même parfaite ne rendra jamais complètement la profondeur des réflexions de son auteur.

Quand vous voyez le même objet avec plusieurs éclairages différents, vous vous surprenez à penser des choses parfois diamétralement opposées selon l'exposition de la lumière.

De cette manière, le conflit diplomatique qui oppose Poutine et Biden oppose deux visions qui sont totalement inconciliables, car basées sur deux manières de penser différentes. 

À ce stade, vous comprenez bien que la question n'est pas de savoir qui a raison ou tort, mais de savoir quel éclairage on utilise pour regarder la même situation. 

Vos préférences déterminent votre manière de voir les choses.

J'ai d'ailleurs déjà donné mon opinion sur les techniques employées par Poutine dans un article sur l'affaire Yoann Barbereau.

C'est d'ailleurs en lisant cette histoire que j'ai compris qu'au fond des choses, je suis un Occidental, car attaché à ma liberté d'expression.

 

***

 

L'Occident est-il en perte de vitesse ?

 

Ça c'est une question très intéressante, car elle nous concerne tous.

Si tel est le cas, cela signifie que dans un avenir plus ou moins proche, notre vision du monde va changer, et pas seulement en ce qui concerne le rôle de la femme dans la famille.

C'est une question qui dépasse largement le sujet de notre agence matrimoniale, vous l'aurez compris.

Prenons des exemples concrets si vous le voulez bien.

À quelques mois de l'élection présidentielle en France, 30% des électeurs s'apprêtent à voter pour Zemmour et Marine Le Pen, qui sont idéologiquement proches de Vladimir Poutine.  

Plus du quart de la population française se sent proche de la vision russe, c'est énorme ! 

Si certains politiques français continuent de supporter les États-Unis, je ne donne pas cher de leur peau. La vague va les emporter dans l'Océan Atlantique.

 

***

 

La question de la force militaire 

 

Lors des voyages de groupe en Ukraine avec nos clients français, je confie souvent que je suis un supporter du club de football de Lyon : Allez l'OL !

J'aime regarder les matchs de foot, je suis évidemment aussi un fan de l'équipe de France. 

Plus que tout, les matchs de la ligue des champions sont très intéressants sur le plan tactique et stratégique.

Dans quelques semaines, le Paris Saint-Germain de Kylian Mbappé va affronter le Réal de Madrid, le club mythique de Zinédine Zidane et Karim Benzéma.

Supporter de Lyon, vous comprendrez que je vais supporter le Réal de Madrid, club que j'apprécie beaucoup. ;-)

À votre avis, qui va gagner ?

Dans le football, un amateur averti comme je le suis sait très bien que dans un match, quel que soit votre niveau de préparation, tout peut basculer d'une seconde à l'autre. 

C'est d'ailleurs ce qui rend le foot aussi intéressant. 

Il suffit que l'arbitre prenne une décision discutable et un match, qui semblait gagné, est soudain en passe d'être perdu... 

En ce moment, vous l'avez compris, se joue une partie d'échecs entre Moscou et Washington.

Nous sommes dans la période de l'avant-match.

Les différents spécialistes et journalistes occidentaux vous expliqueront que la partie est gagnée d'avance, que Moscou ne fera pas le poids.

C'est normal, c'est leur rôle de journaliste, ils font monter la pression, exactement comme un avant-match de football. 

Mais ceux qui ont un peu plus de sagesse savent très bien que la partie est loin d'être gagnée. 

Je me souviens de la fois où la grande équipe de France est allée se prendre une raclée en Ukraine sous la neige et le froid de Kiev.

C'était le terrain qui n'était pas bon...(faut bien trouver une excuse)

J'ai comme le pressentiment que le terrain ne sera pas bon non plus pour les forces occidentales quand viendra le temps d'aller se confronter aux Russes. 

Bref, sur le plan militaire, nous allons maintenant aborder la différence entre les hommes russes et les hommes occidentaux.

 

***

 

Homme russe versus homme occidental

 

À ce sujet, j'ai vraiment une bonne anecdote à vous raconter.

Ma femme Boryslava et moi nous aimons beaucoup regarder des films en langue russe le soir avant de dormir. 

On regarde des séries russes ou ukrainiennes et j'adore ça, car cela me permet de découvrir les différences culturelles entre l'Est et l'Ouest.

Par exemple, en Occident quand on déprime, on prend des antidépresseurs. 

En Europe de l'Est, quand on déprime, on boit de la vodka.

Cela donne naissance à des échanges passionnants entre ma femme et moi. 

Bref, un soir nous regardions les aventures de Mata Hari sur le canal YouTube de Starmedia, que je vous recommande fortement si vous apprenez la langue russe.

Un négociant français et son ami russe sont à la recherche de la célèbre danseuse qui a décidé de se donner la mort en sautant dans les eaux froides du port.

L'un et l'autre sont amoureux de la danseuse. 

Le temps presse, ils courent vers le quai à toute allure et constatent avec effroi qu'elle a déjà coulé, car son manteau flotte. 

L'homme Russe plonge sans hésiter une seconde. 

Le négociant français reste à quai sans bouger et regarde.

 

Ma femme, choquée, après un silence :

- " Normal, c'est un français..."

 

J'ai bien rigolé !

À ce niveau, je suis d'accord avec ma femme, il existe une vraie différence entre le niveau de virilité des hommes slaves par rapport aux hommes occidentaux.

La différence est flagrante et pas tellement à notre avantage.

En Occident, les hommes se féminisent, mettent des crèmes de visage, s'habillent comme des femmes.

En Russie, tout écart de ce genre est terriblement puni.

Vous n'avez qu'à penser à la parade des LGBT à Moscou.

Je me souviens lors de mon voyage à Samara en Russie, la directrice de l'agence m'avait confié que son frère homosexuel voulait déménager au Canada car il était menacé de mort dans sa ville. 

Pour toutes ces raisons, quand on compare 10,000 soldats russes et 10,000 soldats américains, je ne suis pas certain qu'on compare la même chose. 

Enfin, c'est une opinion personnelle basée sur mon expérience.

 

***

 

Après le COVID, la guerre ?

 

Alors que nous ne sommes même pas sortis de l'enfer du COVID, il se pourrait très bien que la guerre éclate en Ukraine.

Plusieurs m'ont écrit pour me demander si c'était la fin de notre agence matrimoniale. 

Il se peut que oui ou que non, je n'en sais rien moi-même. 

On félicitera au passage les courageux qui continuent de voyager en Ukraine pour faire des rencontres à Kiev.

Mais cet aspect est anecdotique devant l'histoire qui se trame.

Le plus important est de penser à la population ukrainienne qui s'inquiète et à juste titre. 

Ce sont les pauvres Ukrainiens qui seront les premiers à souffrir de l'effondrement occidental. 

Que cet exemple nous serve de leçon ! 

 

Je vous souhaite un bon week-end en santé !

 

Antoine.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
vues 726 fois

mail [email protected]
viber icon +1 514 794-5053

Termes et Conditions   © Agence CQMI