Téléphone : 514-569-6333

Téléphone : 06 15 09 43 47

ANECDOTES À POLTAVA – Live 11 – Dimanche 1er Juillet 2018

langue française

Retour sur le Voyage de retour à Zaporojie-Kiev avec un incident au niveau du taxi à la gare. Merci pour vos commentaires sur les dernières vidéos dans lesquels vous me remercier de montrer le vrai visage de l’Ukraine et non pas une image aseptisée comme le fait notre concurrent aux USA.

Mon voyage à Poltava m’a permis d’apprendre de manière encore plus précise le mode de fonctionnement de notre partenaire en même temps que les problématiques et les enjeux d’une association quand les personnes à l’intérieur de cette organisation évoluent. Nous avons discuté de thèmes qui nous sont communs comme par exemple : Comment recruter des adhérentes dans une agence matrimoniale, comment travailler avec des hommes étrangers, l’importance de la ville d’accueil pour les hommes qui voyagent, la peur de témoigner de la part des filles et la peur d’être reconnue lorsqu’on les filme, l’importance de la psychologie dans notre métier. Nous sommes toutefois d’accord sur l’essentiel : on fait le plus beau métier du monde !

Des nouvelles en Vrac : nos concurrents, les profils, Charmdate

Des nouvelles de notre concurrent aux USA :

Notre concurrent aux USA a un département vidéo de 3 personnes qui travaillent à temps plein et moi je suis tout seul !

Ils font des Live avec sa femme exactement sur le même format que nous.

L’augmentation de taille des profils de femmes avec d’immenses descriptions cette semaine. Je serai curieux de constater si cela change la manière des hommes de choisir des profils puisque 99% du choix est conditionné par la photo et le physique de la femme.

Client qui se fait arnaquer chez Charmdate avec la technique psychologique éprouvée de la femme qui se fait passer pour une victime pour éviter tout soupçon sur elle. En payant le système de lettres, vous alimentez un réseau de gens malhonnêtes.

Discussions avec Evgenia, directrice de l’agence matrimoniale de Poltava

Désaccord entre les 2 partenaires de l’agence de Poltava : Snejana est partie à Kiev pour se concentrer sur le business des lettres tandis que Evgenia reste à Poltava pour développer l’aspect humain de la rencontre en aidant vraiment les femmes à former des couples.

Une centaine d’adhérentes, en croissance avec de la publicité sur la TV car c’est prestigieux. Les femmes ukrainiennes font très attention aux apparences.

Elle a décidé de partir étudier à l’université en psychologie pour pouvoir aider ses adhérentes. Elle a cité une expression : « parfois il faut savoir enlever sa couronne de princesse pour être heureuse et profiter de sa vie ». Elle constate à quel point certaines femmes soufrent des contraintes qu’elles s’imposent. Les apparences empêchent de vivre certaines femmes slaves.

Ils veulent étendre leurs inscriptions en Ukraine : utilisation de la TV et création de leur canal YouTube.

Evgenia cherche à faire des vrais mariages, elle veut aider les femmes de l’agence de Poltava.

Son processus de sélection :

Toutes les femmes ne sont pas acceptées, certaines sont refusées mais cela ne dépend pas que de la beauté physique, cela dépend de savoir si une femme a un feu à l’intérieur d’elle. Exemple d’un italien qui est venu rencontrer une seule dame (laquelle a refusé) et ensuite elle lui a présenté une femme qui a le feu à l’intérieur (Victoria qui a des origines du Kazakhstan)

Également elle se refuse de prendre des jeunes filles capricieuses de moins de 24 ans qui disparaissent de la circulation après avoir investi une centaine de dollars en photo shoot sur la fille en question. Les jeunes filles ne sont pas stables.

Nouveau partenaire en Italie : Ils ont remarqué que les hommes occidentaux ont peur de voyager en Ukraine car ils ne sont plus sur leur territoire. Ils perdent leur repère et leur masculinité. Les femmes sont plus en admiration devant un homme qui maitrise son environnement : de ce fait, les filles de Poltava partent en Italie.

Les hommes qui viennent à Poltava ? Non apparemment, Evgenia explique qu’elle ne connait pas de situation d’hommes qui sont venus s’installer ici en Ukraine.

Poltava est une très belle ville, avec des monuments historiques, de toute beauté, des places, des fontaines, des hôtels, etc…

Poltava est une ville qui est riche à cause du pétrole et du gaz, proximité de Kharkov, une ville économiquement développée.

Par contre faible en université et langue française, là encore c’est l’allemand qui est à l’honneur. Les filles de Poltava sont très faibles en langues étrangères, aucune ne parle anglais correctement. Les universités de Poltava ne semblent pas être très fortes comme c’Est le cas à Vinnytsia qui semble plus riche sur le plan de l’enseignement.

La question des princesses avec Irina :

Le syndrome de la femme dont les critères infinis ne lui permettent pas de se faire un choix. Certaines filles perdent la tête à force de recevoir des sollicitations de nombreux hommes étrangers. Elles se font un film dans leur tête qu’un jour, elles vont rencontrer un prince charmant. Exactement la même chose que certains de nos clients hommes qui arrivent en Ukraine avec une panoplie de critères, qui sont, pris bout à bout, impossibles à satisfaire.

La question de la vie à la campagne pour une femme ukrainienne :

Le mépris de certaines femmes ukrainiennes pour la campagne. Comme dans les années du début du siècle en France, il y a les gens de la ville et ceux de la campagne. Vivre en ville, c’est l’éducation, le cinéma, la civilisation tandis que la campagne ce sont les vaches et les poules.

La question de l’admiration sans borne des femmes russes ou ukrainiennes pour l’Occidentalisation.

Le simple fait d’être un homme étranger vous donne une longueur d’avance en séduction parce que vous représentez un monde fascinant pour une femme de l’Europe de l’Est. Je parle de mon entrevue avec cette femme végétarienne et philosophe. Le côté masculin des hommes de l’Europe de l’est a une contrepartie : le manque d’éducation et un aspect rustre, absence de culture.

Exemple de ce texte écrit par Platon Bessedine, qui a été commenté dans l'article de la semaine par notre correspondant à Moscou.

« Nous sommes fiers de la façon dont la Russie détruit les clichés qu'on a sur elle, mais il y en a un qui ne cesse d'être confirmé pendant la Coupe du monde : la vénalité des femmes russes. Nous avons éduqué une génération de putes, prêtes à ouvrir leurs jambes dès qu'elles entendent le son d'une langue étrangère. La conscience des filles russes, qui draguent les étrangers, ne connaît pas la signification du mot honte, de la morale. L'organisation du Mondial démontre la dépravation de notre société, prouvée auprès des étrangers par la débauche des femmes russes, prêtes à tout pour attirer l'attention. » 

La suspicion au sujet de l’argent est sans limite alors qu’en réalité, la valeur de l’Argent n’est pas la même à l’Est qu’à l’Ouest.

Conclusion avec Evgenia sur la différence d’âge :

L’homme de 55 ans qui veut rencontrer une fille de 28 ans et qui supplie l’agence pour pouvoir la rencontrer. Evgenia supplie la fille d’accepter, la fille va à la rencontre par politesse et ensuite l’homme explique que la fille n’est pas sérieuse.

Qui est sérieux dans cette histoire ? l’homme ou la fille ? Qui est un adulte ?

On retrouve la différence entre les jeunes filles qui rêvent et les vieux hommes qui rêvent. Rappelez-vous la vidéo d’Olga : les femmes elles-aussi ont le droit de rêver.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS