4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, QC, H2J2L1
Google Maps

Centre Québécois des Mariages internationaux 4472-B, rue Saint-Denis,
Montréal, Qc, H2J2L1
Google Maps

Michel de Sept-Îles a apprit le russe pour ses rencontres à Kiev

Entrevue en Français

A peine quelques heures avant le départ à Kiev, filmé dans les bureaux de l'agence de rencontre CQMI, Michel nous explique son histoire. Cela fait depuis 2003 que Michel a entendu parler du charme des femmes de l'Europe de l'est. Il nous dit que si il ne se décide pas à partir rencontrer ces belles femmes en Ukraine, personne ne le fera à sa place!

 1. Notre mission: vous aider à trouver votre partenaire de vie

Comme Antoine Monnier a trouvé sa conjointe en Ukraine, notre mission est de vous aider à trouver l'amour en Ukraine. Quel bonheur de vivre aux côtés d'une femme qui vous aime et que vous aimez. Vos efforts seront récompensés au centuple.

2. Voyage à Kiev avec Michel du 2 au 17 avril

Lorsque vous regarderez cette vidéo, Michel et moi-même seront dans l'avion en route vers Kiev. Dès la fin de semaine, le programme de rencontre va commencer pour Michel.

3. Il faut voyager pour trouver l'amour

Attention nous voulons prévenir les hommes qui se contentent d'écrire des lettres sans parler de voyage aux adhérentes pour aller les rencontrer en Ukraine. Nous ne sommes pas un site de rencontre en ligne dans lequel vous vous contentez d'envoyer des lettres. Le but de la correspondance est de préparer les rencontres avec les femmes en Ukraine. L'écriture de lettres n'est pas une fin en soi.

4. Préparatifs avant le voyage

Michel a reçu les dernières instructions avant le voyage. Facebook doit être utilisé avec modération dans la mesure ou vos correspondantes vous surveillent sur les réseaux sociaux.

5. Le complexe des hommes canadiens qui vivent en campagne

Il est déconseillé de vous imaginer qu'une femme en Ukraine a peu de considération pour les hommes canadiens qui vivent à la campagne. La majorité des femmes en Ukraine vivent dans des banlieues peus agréables et grisâtres. Le Canada est reconnu partout dans le monde pour son niveau de vie élevé. A votre avis, est-il plus agréable de se lever le matin dans une banlieue grise de Kiev ou au Canada au bord d'un lac?

6. témoignage de Michel de Sept-Iles

Nerveux un peu c'est sur mais aussi confiant avant les rencontres avec les femmes en Ukraine. Michel parle d'abord de la qualité du service qu'il a reçu dans l'agence de rencontre CQMI, notamment en ce qui concerne la traduction des lettres en russe.

6.1 la découverte de la femme slave ou le cheminement de Michel

En 2003 en formation à Montréal, Michel reçoit un ordinateur portable et se met à fouiller sur internet et treouve des articles sur Femme Russe, ou Femme Slave. Il commence à se renseigner sur les femmes de l'Europe de l'est, la mentalité. Michel se sent attiré mais ce sont des femmes inaccessibles alors car en 2003, la plupart des sites de rencontres pour rencontrer une femme russe sont auz USA ou en Europe. Michel ne fait pas confiance à des sites de rencontre en ligne à l'extérieur du Québec. Certes les femmes sont belles, mais cela semble trop compliqué et Michel est alors en instance de divorce. Michel rentre à Sept-Iles et rencontre alors une femme québecoise qui donnera lieu à une relation en dents de scie.

Voilà un an, seul à la maison, Michel voit l'émission à radio-canada avec Jean-Luc Montgrain au sujet de l'agence de rencontre CQMI.

Alors Michel entend parler des femmes de l'Europe de l'est et leurs traditions familiales et se sent à nouveau intéressé. Ensuite Michel a attendu 6-7 mois avant de se décider et d'appeler le CQMI. Michel regardait fréquemment les vidéos de femme russe sur notre site de rencontre.

Au mois de février 2016 Michel se dit:"Michel si tu ne le fais pas, il n'y a personne qui va le faire pour toi"

Ensuite Antoine a appelé Michel suite à un message envoyé sur notre centre.

6.2 Déscription de Michel:

Michel habite à Sept-Iles sur la Côte-Nord, il travaille pour les centrales électriques d'Hydro-Québec et il s'occupe des postes de répartition. Michel isole les problèmes électriques sur les centrales. Michel pense que c'est plus facile de rencontrer une femme dans un grand centre urbain. Il explique que les femmes sont peut-être échaudées dans le coin de Sept-Iles. Du moins il y a des femmes à Sept-Iles mais plus personne ne sort. Michel explique que le processus est pas mal plus facile pour rencontrer une femme avec le CQMI. Michel conseille à tous les hommes d'essayer le processus du CQMI. Michel a une amie en Allemagne et il explique que la mentalité des femmes en Europe est différente de la mentalité des femmes au Québec.

6.3 Discussions sur Skype avec les femmes en Ukraine:

Super! dit Michel, " Il y en a certaines qui sont gènées". Michel aime le jeu des questions-réponses par lettre. Michel trouve que une certaine femme avec qui il communique est vraiment drôle. Les femmes sont comme nous-autres dit Michel, elles sont ouvertes à la discussion. Michel a commencé à découvrir ces belles femmes slaves sur internet en 2003 et il ne pensait jamais qu'un jour il finirait par les rencontrer. A l'époque toutes les agences de rencontre pour rencontrer une femme russe se trouvaient à l'extérieur du pays.

Michel est relaxé avant son départ. Et il va rester dans l'appartement porte-bonheur du CQMI dans lequel Olivier et Antoine ont habité respectivement lorsqu'ils ont rencontré leur conjointe.

Michel a reçu une invitation de l'une des adhérentes pour venir habiter chez elle et visiter sa ville!

Da Svidania, comme on dit en Russe et rendez-vous à Kiev!

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Centre Québécois des Mariages Internationaux
 
Centre Québécois des Mariages Internationaux
5 étoiles

Notez


Rating:

[email protected]