fbpx

QUIZZ gratuit : Ais-je une Chance avec une Femme Russe ?

Les femmes russes et ukrainiennes dans la région de Toulouse sont certainement plus nombreuses que vous ne pourriez le penser. Si vous êtes un familier du centre-ville vous en rencontrez probablement chaque jour sans y faire attention. Elles sont toujours bien habillées, polies, et très belles, c’est donc difficile de les rater. Mais au fait comment se passe l’intégration en France des femmes de Russie, d’Ukraine, de Moldavie ou de Biélorussie ? Une chose est certaine, si elles arrivent seules en France, elles ne tarderont pas à se mettre en couple avec un homme français. L’exemple d'Eric, ingénieur à Toulouse ci-dessous en vidéo qui parle de ses rencontres avec des femmes russes est un très bon exemple. Dans la première vidéo, nous vous présentons 3 femmes slaves, de Russie et Biélorussie qui parle des différences entre les cultures de leurs pays respectifs et la culture francophone. Très intéressant !

 

Femmes russes immigrées : Natalia de Moscou, Halina de Minsk en Biélorussie et Olga de Vladivostok en Russie 

Ce qui est le plus étonnant c’est de constater que même en vivant dans un milieu ultra féministe en France, ces 3 belles jeunes femmes russophones ont conservé des valeurs familiales solides. Le travail ne doit en aucun cas représenter la valeur principale d’une femme slave. Rien n’est comparable avec le bonheur de la vie de famille et de voir ses enfants grandir, pense Olga. Combien de fois nous avons reçu des appels au CQMI de la part d’hommes français de Toulouse qui souhaitent rencontrer une femme russe, ukrainienne, enfin slave, qui habite déjà à Toulouse. Le but étant bien sûr de s’éviter un voyage dans les pays slaves et de devoir contribuer à un processus de parrainage, qui leur semble trop long et risqué. Pourtant, aller à la rencontre de sa future épouse dans son pays slave, n’est-ce pas une preuve éclatante de votre intérêt pour le pays dont elle est issue ? Certes les femmes d’origine russe sont de très belles femmes élégantes qui savent s’habiller élégamment en toute circonstance mais ce n’est pas la seule de leurs nombreuses qualités. Avez-vous remarqué leur calme, leur douceur et leur respect pour l’homme. Ne pensez-vous pas que votre vie serait plus heureuse aux côtés d’une femme slave qui vous met en valeur et qui s’occupe de vous ?

Où trouver des femmes russes à Toulouse ? Relation de Kiev avec Toulouse : villes jumelées

La "parenté" entre les villes de différents pays implique le développement de relations amicales dans le domaine de la coopération économique et culturelle, de l'éducation, de la médecine, de la protection de l'environnement.
Kiev a rejoint le mouvement de jumelage des villes en 1961. Les premières villes jumelles de la capitale ukrainienne ont été la ville polonaise de Cracovie et la ville finlandaise de Tampere. L'année suivante, l'allemand Leipzig les a rejoints. Après 7 ans, Kiev a établi une fraternité avec Bratislava, la capitale de la Slovaquie, et Florence, en Italie. En 1970, Toulouse - une ville du sud de la France - est devenue jumelle de la capitale ukrainienne, et en 1971 - Kyoto, ancienne capitale du Japon.
Dans les années 1960, Kiev comptait des rues portant le nom de la capitale ukrainienne : Krakivska, Leipzigskaya, Bratislavskaya, Kyoto, Tampere, Florence et Toulouse. Les quatre premières d'entre elles sont dotées de plaques commémoratives en bronze rappelant que les noms de ces rues sont dédiés aux villes sœurs de Kiev. Les cinémas Florence et Leipzig et l'hôtel Bratislava portent également leur nom.

En 1989, les jumelages avec la capitale ukrainienne étaient Munich (Allemagne), Odense (Danemark) et Édimbourg (Royaume-Uni) ; en 1990, Wuhan (Chine) ; et en 1991, Chicago (États-Unis) et Toronto (Canada).
Après l'indépendance de l'Ukraine, le statut de Kiev s'est considérablement accru - la ville est devenue la capitale non pas d'une entité territoriale au sein de l'URSS, mais d'un État européen. En conséquence, les capitales de nombreux pays sont devenues apparentées à Kiev. Ankara (Turquie), Vienne (Autriche), Paris (France), Helsinki (Finlande), Pretoria (Afrique du Sud), Budapest (Hongrie), Pékin (Chine), Varsovie (Pologne), La Havane (Cuba), Athènes (Grèce), Sofia (Bulgarie), Mexico (Mexique), Bruxelles (Belgique), Santiago du Chili (Chili), Stockholm (Suède), Rome (Italie).

Curieusement, certains pays ont désormais deux frères jumeaux. Ils sont au nombre de six : Allemagne (Munich et Leipzig), France (Paris et Toulouse), Italie (Rome et Florence), Chine (Pékin et Wuhan), Finlande (Helsinki et Tampere) et Pologne (Varsovie et Cracovie). La présence de deux "parents" en Allemagne s'explique par les particularités de l'histoire récente de ce pays : Leipzig était une ville jumelle de Kiev en Allemagne de l'Est, et Munich en Allemagne de l'Ouest. Après la suppression du mur de Berlin, les deux villes se trouvaient dans le même pays.

Quant à la France, l'Italie, la Chine, la Finlande et la Pologne, l'établissement de relations de "parenté" avec leurs villes a été différent. La capitale ukrainienne s'est jumelée avec Toulouse, Florence, Uhaana, Tampere et Cracovie, à l'époque de l'Union soviétique. Selon les règles non écrites, seule Moscou, qui était la ville numéro 1 de l'URSS, pouvait s'allier avec d'autres capitales. Kiev avait le choix de ses parents parmi les villes non capitales.
Lorsqu'en 1991, Kiev elle-même est devenue la ville №1, elle s'est certes apparentée aux capitales des pays mentionnés, mais n'a pas refusé les vieux amis également. C'est ainsi qu'il est arrivé que la ville ait deux "parents" dans certains États.

Après l'effondrement de l'Union soviétique, les capitales jumelles des anciennes républiques soviétiques sont devenues des capitales d'États indépendants : Vilnius (Lituanie), Chisinau (Moldavie), Astana (Kazakhstan), Tallinn (Estonie), Erevan (Arménie), Moscou (Russie), Bichkek (Kirghizstan), Minsk (Belarus), Bakou (Azerbaïdjan), Tachkent (Ouzbékistan), Riga (Lettonie), Tbilissi (Géorgie).

Sur la carte, vous pouvez trouver les rues suivantes à Kiev : Erevan, Kishinev, Vilnius, Baku, Tashkent, Riga et Minskaya. Il existe également deux autres rues (Bakou et Tbilissi), deux places (Minska et Moskovska), un cinéma (Erevan) et d'autres bâtiments dont les noms contiennent les noms des villes liées à Kiev.
Certains quartiers de la capitale ukrainienne ont également des sœurs jumelles. Par exemple, Darnytsia est la ville jumelle de Romainville. Et le district de Dnieperovsky a la ville de Chalette, France. D'ailleurs, il y a une rue qui porte le nom de la ville de Chalette dans ce quartier. Il est connu bien au-delà du district du Dniepr : c'est là que se trouve la succursale de la ville de Kiev d'Ukrtelecom, qui envoie les factures téléphoniques aux habitants de la capitale.
Parmi les noms de Kiev, qui sont apparus au cours de la dernière décennie, il y en a aussi beaucoup qui rappellent la ville "parente" - par exemple, les boîtes de nuit "Budapest" et "Chicago", le restaurant "Pékin" et d'autres. 

L'article 7 de la "Charte de la communauté territoriale de Kiev", enregistrée par le ministère de la Justice le 2 février 2005, stipule que "Kiev peut avoir des villes jumelles. Une ville jumelle est choisie par décision du conseil municipal de Kiev sur la base d'accords bilatéraux.
Les contacts avec les villes jumelles sont en constante expansion. Il permet à Kiev de diffuser des informations sur elle-même et ses potentialités pour attirer les investissements et établir des relations économiques mutuellement bénéfiques.

Tous les magasins russes célèbres de Toulouse

1.Madina
31500 Toulouse
143, rue du Faubourg Bonnefoy


2. L'épicerie russe
31000 Toulouse
75, Boulevard de Strasbourg, juste en face de Decathlon.

Vous hésitez encore à acheter votre billet d’avion pour Kiev en Ukraine ou Saint-Pétersbourg en Russie pour aller rencontrer les plus belles femmes russes au monde ? C’est parce que vous avez sans doute mal écouté le reportage vidéo sur nos 3 belles jeunes femmes de l'Est. Olga vous explique que les hommes français s’entretiennent mieux que les hommes russes. Elles ont remarqué que vous vous habillez mieux avec plus de gout et de style que les hommes en Russie et en Biélorussie. Les hommes français font plus de sport et font attention à leur poids pour ne pas avoir de kilos en trop. Saviez-vous par exemple que l’espérance de vie des hommes en Russie est de presque 20 années inférieure à celle des hommes en France ? Vous avez donc une chance unique de faire la différence avec votre bonne forme physique et votre belle apparence. Les femmes slaves en général vont chercher un homme qui sera fiable et définitivement prêt à fonder une famille dans un modèle avec des rôles traditionnels dans lesquels l’homme a un rôle de chef de famille capable de subvenir aux besoins de sa famille.

Éric de Toulouse vous parle de son expérience avec les femmes russes

Faites comme Toulouse et inscrivez-vous dans une agence matrimoniale sérieuse pour rencontrer une femme russe dans la région toulousaine.

Pour Rencontrer une femme russe à Toulouse :

Agence Matrimoniale CQMI

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Skype : Antosha71
Facebook et Instagram : @Agencecqmi
YouTube : https://www.youtube.com/cqmica
Live tous les Dimanches à 20 heures !